Visiter Kos en Grèce

Séjour sur l’ile de Kos entre histoire, gastronomie et détente

Kos est définitivement une des iles grecs à découvrir. Je connaissais déjà l'ile de Corfou et celle de Crète mais en visitant l'ile de Kos j'ai réalisé que je ne me lasserai jamais de découvrir la Grèce. A seulement quelques kilomètres de la côte turque, visiter kos c'est également découvrir une ile au caractère unique façonné par les influences orientales et occidentales.
Sommaire

Pourquoi visiter Kos ?

Pourquoi visiter l’ile de Kos ? Avec son climat doux toute l’année, Kos est une destination idéale pour recharger les batteries à seulement quelques heures des grandes villes européennes. L’ile de Kos sait ravir les sportifs avec ses pistes cyclables sans fin, les avides d’histoire et de culture avec ses nombreux sites antiques et sa riche culture, les voyageurs en quête de repos et farniente avec ses plages de sable fin et sa gastronomie méditerranéenne et les noctambules à la recherche d’un endroit festif. Il y en a pour tous les goûts.

Troisième plus grande ile du Dodécanèse, Kos est également appelé l’ile d’Hippocrate.

Le sanctuaire d'Asclépeion

L’ile de Kos est la patrie d’Hippocrate. L’Asclépeion de la Grèce antique, sanctuaire de guérison, consacré au dieu Asclepios fils de Zeus fut fondé au 4ème siècle av. J.-C.

Hippocrate y étudia et y fonda son école de médecine célèbre dans tout le monde antique.

La vue après avoir gravi les impressionnants escaliers qui vous mènent au 4ème niveau de l’Asclépeion, est magnifique.

Tout à côté du sanctuaire d’Asclépeion se trouve la Fondation Internationale d’Hippocrate où sont organisé des congrès internationaux de médecins.

Visiter l'ile de Kos le sanctuaire d'Asclepeion

La ville de Cos

La ville de Cos se visite facilement à pied.

Je vous conseille de commencer votre visite par l’Odéon, autre site antique à ne pas manquer. Depuis l’avenue Grigoriou, l’allée de cyprès vous emmène jusqu’à ce théâtre musical datant de la période romaine qui pouvait accueillir jusqu’à 750 personnes.

Depuis l’Odéon remontez vers le minaret de l’ancienne mosquée puis prenez les rues piétonnes (Apelou et Ifestou) de la vieille ville, quartier animé de Cos avec ses boutiques, cafés et restaurants jusqu’à la grande place, la place de la Liberté.

Derrière la place de la Liberté, l’église Agia Paraskevi. Sur la place, le musée archéologique, la belle mosquée et son minaret rappelant le passé ottoman de l’ile et la villa italienne.

Prenez le boulevard Hippocrate jusqu’à l’ancienne auberge Gelsomino, magnifique bâtiment de la période italienne, qui témoigne des croisements des différentes civilisations et du passé faste de l’ile de Kos.

Longez la mer jusq’au château médiéval de Neratzia, imposante forteresse maritime qui se trouve sur le port de la ville. Derrière le château, la place du Platane qui doit son nom au platane d’Hippocrate sous lequel le médecin aurait enseigné à ses élèves.

Visiter l'Odéon à Kos

Flâneries à la plage

Lorsque j’entends le mot Grèce, j’y associe presque automatiquement les mots mer, plage et soleil. Cette mer d’un bleu profond se fondant sur la ligne d’horizon à l’azur du ciel.
Comment visiter Kos sans se rendre à la plage ? Impossible.

Les plages de Kos

 Les plages du sud-ouest sur le golf de Kefalo sont réputées comme les plus belles de l’ile et s’étendent sur plusieurs kilomètres.

Au nord et à 11km de la ville de Kos, on trouve la plage de sable de Tigaki, une des plus populaires de l’ile de Kos qui s’étend sur 10 km. Les eaux émeraudes de la plage de Mastichari se trouvent à 3km au nord-ouest d’Antimachia.

Les activités sportives de jet ski, surf, puddle, etc. sont proposées sur les plages.

 

Si vous vous rendez sur les plages de Kardamena, je vous conseille le restaurant Fat Olive qui propose des mézé maison et du poisson frais. Un véritable régal!

Kos Kéfalo

La baie de Kamari

La baie de Kamari

En arrivant depuis la ville de Cos, il y a un point de vue à ne pas rater, celui sur la belle et grande baie de  Kamari et ses plages baignées par la mer turquoise.

De Kos, il est possible de visiter les autres îles du Dodécanèse pour la journée. Toutes recèlent de petits trésors. De la splendide cité médiévale de Rhodes aux villages hors du temps de Karpathos, du monastère de Patmos aux petits ports préservés de Symi, Halki, ou Kastelorizo, les îles du Dodécanèse recèlent d’authentiques merveilles. Il est aussi possible de rejoindre Bodrum en Turquie.[

A lire aussi

Visiter Kos la Baie de Kamari

Visiter l'arrière-pays de l’île de Kos

La découverte de l’arrière-pays de l’ile de Kos recèle de nombreuses petites pépites.

On traverse des villages pittoresques. On croise de jolies églises byzantines. On s’émerveille devant le bruit des ailes du dernier moulin-à-vent de l’ile encore en fonction (le moulin d’Antimachia). On rencontre ses habitants chaleureux et amicaux et on part à la rencontre des paons de la forêt de Plaka.

moulin à vent Antimachia
Visiter Kos Grèce ile de Cos

En fin de journée, je vous recommande de visiter le village de Zia qui se trouve dans les montagnes. Ce petit village pittoresque est certes touristique mais il est sans nul doute l’un des meilleurs endroits pour admirer le coucher du soleil après une journée passée à la découverte de l’ile.

Il faut faire un peu abstraction du côté touristique et même si les commerçants sont souriants et sympatiques, je vous recommande de monter jusque dans les hauts du village où l’ambiance est plus calme.

A la tombée de la nuit, profitez du coucher de soleil sur la terrasse d’un des nombreux restaurants.

Le restaurant Roof Garden Olympia se trouve tout au bout du village de Zia (dans l’impasse). Nous nous sommes régalé en découvrant les saveurs et spécialités de l’ile de Kos. La vue depuis la terrasse sur le coucher de soleil est imprenable!

Quelques spécialités grecs, les feuilles de vignes farcies, le tarama (oeufs de poisson), piments doux farcies, moussaka, etc. La spécialité locale est un fromage cuit au four avec du vin rouge appelé « Kokkino tiri ».

Kos restaurant à Zia
Kos - coucher du soleil

Les saveurs de Kos

A Kos, les producteurs locaux sont fières de faire découvrir leurs produits et de perpétuer des traditions ancestrales qui retracent l’histoire de leur région.

L'huile d'olive

Qui dit Grèce, dit Méditerranée! Et que serait la gastronomie méditerranéenne sans une bonne huile d’olive ?

Je suis donc tout particulièrement intéressé par l’or du pays, l’huile d’olive que je consomme tout au long de l’année étant d’origine d’Italie du sud.

Nous avons visiter un atelier local de presse d’olive Olive Oil et avons pu déguster les différentes huiles d’olive fabriquées et je peux vous dire que je n’ai pas su résister! Je me suis fait plaisir en rapportant chez moi une sélection d’huiles d’olive, de vinaigre balsamique et de tapenade.

A lire aussi

A la découverte de la vallée du Rhin en Allemagne

Visiter Kos - L'huile olive

Le miel

Grâce au climat exceptionnel de Kos, les abeilles butinent une flore riche et produisent un miel délicieux qui fait la réputation de la région. Sur la route de Kefalo, l’atelier et boutique Melissa  propose des miels de thym, de bruyère et de pin à la vente. Elle produit également des crèmes, des savons et des liqueurs.

Visiter Kos apiculture miel

Le vin

Lorsque vous visiter Kos, vous pouvez également découvrir la production viticole de l’île. En effet, Rhodes et Kos sont les deux iles du Dodécanèse avec une production viticole.

Epinglez sur Pinterest!

Vous êtes sur Pinterest ? Épinglez l’article visiter Kos en Grèce 🙂

Kos Grèce 2016

Vous aimerez peut-être aussi...

7 réponses

  1. Bonjour Isabella,

    Je vous félicite tout d’abord pour votre article super bien fait.

    Sinon, je prépare un séjour à KOS pour 4 jours en septembre avec ma femme et j’ai fait des recherches dans ce sens. On est plus intéressé par les plages de l’île mais on veut pas rater l’occasion de profiter de la ville de Kos aussi. J’hésite encore pour le choix de l’hôtel, j’ai réservé un au centre-ville. Quand je check sur Google Maps je trouve que l’accès prend du temps pour aller aux plages célèbre notamment Tigaki, Mastichari et celles de l’Ouest de l’île.

    Ainsi, je demande ton avis par rapport à ce point et surtout concernant le transport (le meilleur moyen).

    Merci infiniment 🙂

    1. Salut Rachel! Merci d’être passé par ici 🙂
      Oui la Grèce compte beaucoup de perles et il est difficile de visiter toutes les iles.
      Je te souhaite un merveilleux séjour. Tu vas te régaler tu verra!

  2. Oh oh! J’avais longtemps hésité lors de mon séjour dans Les Cyclades, mais je n’ai finalement pas retenu Kos (on ne peut malheureusement pas tout faire!). En tout cas tes photos me donnent clairement envie d’y aller! Pour mon prochain séjour dans les îles grecques!

    1. Oui il a tellement d’iles à visiter, c’est difficile de faire un choix! J’aimerai beaucoup visiter les Cyclades et Rhodes. Il me semble que chaque ile apporte quelque chose en plus, on en redemande à chaque fois 🙂
      Et puis, il y a la Grèce continentale ! Tant à découvrir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la newsletter du blog et recevez mon ebook gratuit

En bonne santé en voyage

Un guide linguistique pratique pour vos questions de santé, 
en anglais, allemand, espagnol et italien directement dans votre boite !




Garantie 100% anti-spam, maximum une fois par mois!

52 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer