Accueil » Carnet de voyage » Asie » Cambodge » Visite de Phnom Penh la capitale du Cambodge

Visite de Phnom Penh la capitale du Cambodge

Phnom Phen la capitale du Cambodge est une ville active, le trafic y est intense, avec une majorité de motos, de tuktuk et de quelques rares véhicules de personnes au revenu visiblement bien supérieur à la moyenne qui arborent de gros 4×4 flambants neufs ! Phonm Phen ne possède aucun moyen de transport public malgré plus d’un million et demi d’habitants.

Contrairement à Siem Riep il n’y a pas de quartier pour touristes (tout du moins j’en ai pas vu) les restaurants, hôtels et guesthouse se répartissent dans différents endroits de la ville.

Au programme rien de vraiment planifié excepté la prison S-21, Tuol Sleng.

Lorsque je me trouve dans une grande ville j’aime me promener au hasard des rues et ruelles, découvrir la ville en flânant et en me perdant dans les différents quartiers. C’est comme ça que je ressens le mieux l’atmosphère et l’énergie qui s’en dégage.

Le roi du Cambodge étant décédé il y a deux mois, le palais royal est fermé, les avenues autour du palais royal sont également fermées à la circulation et les habitants se recueillent en face du bâtiment en laissant des offrandes.

Phnom Penh Palais royal

Plus loin après un grand parc ou les cambodgiens font leur jogging, dansent ou se promènent. Le monument de l’indépendance s’élève un milieu d’un énorme rond point.

Monument Independance

 

Phnom Penh danse au Parc

Phnom Penh était surnommée la Perle d’Asie dans les années 1920, malheureusement beaucoup de bâtiments publics de l’époque de la colonisation française ont été détruits à l’époque des Khmers rouge ou sont remplacés aujourd’hui par des constructions modernes !

Phnom penh nouveau édifice

Les photos ont été prise avec mon téléphone mobile, plusieurs personnes m’ayant misent en garde sur le fait que des vols en moto ont été recensés allant jusqu’à trainer les personnes sur plusieurs mètres si celles-ci ne lâchaient pas son sac … !

La prison S-21 de Tuol Sleng

En 1975 la population atteignait deux millions. La ville tomba sous la coupe des Khmers rouges du Kampuchea démocratique le 17 avril et fut évacuée de force. Les habitants furent durent quitter Phnom Phen pour travailler sur des fermes rurales en tant que nouveaux citoyens, ou nouveau peuple, ainsi désignés parce que considérés comme nouveaux arrivants par rapport à ceux qui habitaient déjà la campagne.

En une journée, la ville fut vidée de la quasi-totalité de ses 2 millions d’habitants, et laissée à l’abandon pendant 3 ans, 8 mois et 20 jours.

L’école Tuol Svay Prey fut transformée par les forces de Pol Pot en prison et en centre de torture S-21. L’ancienne prison est maintenant le musée Tuol Sleng qui, avec Choeung Ek, quinze kilomètres plus loin, est un mémorial à ceux qui périrent durant ce régime.

Tous les prisonniers qui arrivaient au S-21 furent photographiés par les Khmers rouges avant ou après avoir été torturés. La visite ne laisse pas indifférent. Les portraits des regards apeurés des hommes, femmes et enfants nous fixant procure une sensation très désagréable. De plus, c’est exactement à cet endroit qu’ils ont été détenus et torturés avant d’être envoyés au camp d’extermination de Choeung Ek pour y être exécutés.

A la chute du régime, 14 victimes furent retrouvées dans la prison S-21 après avoir été torturées et seuls sept détenus furent retrouvés vivants. Les photos de ces corps mutilés sont également exposées ainsi que les témoignages des 7 survivants.

Des tableaux peints par l’un des survivants de la prison S-21 représentant les tortures et les conditions de vie des prisonniers sont également exposés et l’on peut visionner un documentaire dans l’une des pièces. Tout cela en passant par les cellules improvisées dans les salles de classe et les pièces réservées aux tortures.

Après cette visite j’avais prévu de visiter le camp d’extermination de Choeung Ek mais j’en avait plus la force, la visite étant vraiment éprouvante émotionnellement mais pour moi c’était un devoir de mémoire que de visiter cette prison.

Prison Tuol Seng

Prison Tuol Seng

Prison Tuol Seng
Vue générale.
Prison Tuol Seng
Portrait des victimes.
Prison Tuol Seng
Cellules dans les salles de classes reliées entre elles.

Et n'oubliez pas, le voyage c'est bon pour la santé ! 🙂

blog voyage

Rejoignez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest pour continuer à s'évader ensemble.

Flèche widget footer postSi vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à rejoindre la communauté en vous inscrivant à la newsletter et à partager l'article sur les réseaux sociaux.
NEWSLETTER & EBOOK GRATUIT
Recevez mon ebook gratuit En bonne santé en voyage, un guide linguistique pratique pour vos questions de santé, 
en anglais, allemand, espagnol et italien et la newsletter une fois par mois (max!) directement dans votre boite. Garantie 100% voyage et anti-spam!
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Dernière mise à jour le

Au sujet Isabella Aprile

Curieuse insatiable et passionnée de voyages, je partage sur ce blog voyage mes récits et photographies de voyage et vous livre mes conseils pratiques pour préparer un voyage au long cours ou un tour du monde. En savoir plus...

Sur le même thème

Temples Phnom Sampeau

Quoi faire ? Que voir à Battambang et ses environs ?

Après la traversée du lac Tonlé depuis Siem Reap, j’arrive à Battambang une petite ville …

Un commentaire

  1. Salut ma Belle,
    toujours ravie de lire tes aventures à travers le monde (l’Asie ….;)
    tu as l’air d’aller très bien et tu resplendis sur toutes tes photos !! Je suis bien heureuse pour toi 🙂
    Ici tout va bien, Josh tj un peu malade, mais jamais rien de grave, les médic et vaccins font leur effets visiblement !! En gros il va bien !!
    On pense fort à toi ma chérie, et on te souhaite d’ores et déjà une excellente année, riche en pays, rencontres, découvertes !!
    Tu seras où pour le nouvel an ?
    bisous
    alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer