Accueil » Carnet de voyage » Asie » Vietnam » 2 jours à Tam Coc, la baie d’Halong terrestre du Vietnam
que faire à Tam Coc

2 jours à Tam Coc, la baie d’Halong terrestre du Vietnam

La visite de la région de Ninh Binh, surnommée la baie d’Halong terrestre à cause de son relief karstique particulier est à ne pas manquer lors d’un voyage au Vietnam. Ici on se balade en barque et à vélo au coeur d’un paysage de  pitons karstiques et de rizières d’une exceptionnelle beauté. Visiter Tam Coc c’est une parenthèse enchanteresse dans une nature luxuriante loin de la symphonie des klaxons et l’agitation des villes vietnamiennes.

C’est pour ce paysage de pitons karstiques, des falaises façonnées par l’eau et qui sortent de terre que la région doit son surnom. En effet, le panorama est semble à celui de Halong mais la différence que la région de Ninh Binh  est bien moins touristique et fréquentée que sa célèbre voisine notamment en ce mois de février.

Les lieux à visiter à Tam Coc et ses environs

Les lieux a visiter dans la région sont nombreux. Si la balade en barque est un incontournable, l’ascension au sommet du Mont Mua, la visite du temple Bich Dong où la découverte de Hoa Lu l’ancienne capitale du Vietnam le sont tout autant.

 

Embarcadère de Tam Coc Temple Bich Dong  Temple Tai Vi  Mont Hang Mua (5 km) 

Embarcadère de Trang An (12 km) Ancienne capitale du Vietnam Hoa Lu (15 km)

Réserve naturelle de Van Long (27 km) ⋅ Temple Bai Dihn (achevé en 2014) (31 km)

Village rural Kenh Ga (33 km) ⋅ Cathédrale Phat Diem (38 km) ⋅ P.N. Cuc Phuong (71 km)

 

La seule visite qui a mon sens n’a pas tellement de valeur (historique) est celle du temple Bai Dihn qui a été achevé en 2014. Un parc de temples neufs où le gigantisme règne.

Visiter Tam Coc : Conseils pratiques

Comment se rendre à Tam Coc ?

Depuis Hanoi prendre le train où le bus pour Ninh Binh (2h30) puis un taxi pour Tam Coc qui se trouve à seulement quelques kilomètres.

Depuis la baie d’Halong prendre le bus pour Tam Coc. On vous dira que le bus va à Ninh Binh mais en fait il va à Tam Coc directement.

Depuis Hué, je vous conseille le train pour Ninh Bihn puis un taxi.

Pour quitter Tam Coc les mêmes options que pour s’y rendre.

Où se loger à Tam Coc ?

Mon hébergement à Tam Coc fait partie de mon top 3 de mon voyage au Vietnam. Le Rice Fields Homestay est une nouvelle adresse à Tam Coc (ouvert depuis moins d’un mois lors de mon passage). Ce petit homestay tenu part une grande famille vietnamienne aux petits soins pour ses clients est un gros coup de ♥.

Ils proposent des bungalows en dur et le choix entre en chambre double (environ 13€), triple ou familialle et un dortoir (5€), tous avec salle de bain privative. Il se situe au centre de Tam Coc au bout d’une ruelle calme et face aux rizières.

Je vous déconseille de loger à Ninh Binh et de privilégier Tam Coc, petit village plutôt touristique mais pleine nature. Tam Coc est le point de départ idéal pour visiter les alentours.

Comment se déplacer pour visiter Tam Coc et sa région ?

Le meilleur moyen pour visiter le Halong terrestre depuis Tam Coc est de louer un vélo pour les sites les plus proches. Pour visiter les sites les plus éloignés ils vous faudra louer  un scooter ou une moto.

Combien de nuits faut-il séjourner à Tam Coc ?

Je vous conseille de compter au moins deux jours complets sur place, soit 3 nuits.

Par contre, je vous déconseille l’excursion d’une journée depuis Hanoi. Avec 4 à 5 heures de routes aller/retour, le temps sur place est bien trop court (en général les agences proposent la visite de Hoa Lu et une balade en bateau).

Visiter Tam Coc en 2 jours

C’est en fin d’après-midi que j’arrive à Tam Coc par le bus depuis la baie d’Halong où je viens de passer une nuit sur une jonque à naviguer entre les mythiques pains de sucre émergeant de la mer.

Après une bonne nuit de sommeil, je commence plutôt mal ma journée puisque en sortant de mon bungalow, je rate une marche et m’étale de tout mon long sous les yeux des autres hôtes qui prennent leur petit-déjeuner. Bilan, un genou qui va doubler de volume les heures qui suivront.

Grimper au sommet du mont Mua

Suite à ma chute, je décide tout de même de louer un vélo et de me rendre au Mont Mua, un pic karstique à seulement 6 km de Tam Coc et qui domine toute la région. Le point de vue est imprenable depuis son sommet mais pour l’atteindre il faut gravir environ 500 marches totalement irrégulières.

Après 30 minutes d’ascension et plusieurs pauses, j’arrive au sommet et honnêtement ça valait largement l’effort ! La vue sur la rivière Ngo Dông d’un côté et les rizières de l’autre est superbe même si nous sommes en février et que le paysage n’est pas aussi verdoyant qu’à d’autres périodes de l’année. Durant les mois où les rizières sont vertes, le panorama doit être d’une beauté saisissante.

La montée est assez raide mais même avec mon genou enflé  je suis parvenue au sommet*. Donc pas d’hésitation… Grimpez!

*en fait quand on a mal au genou la montée est difficile mais la descente est bien plus douloureuse et pénible ! 🙁 Je n’y avais pas pensé avant d’entamer la descente.

Une vue à ne pas rater ! Les guides de voyage papier ne parlent que de la grotte (Mua cave sur le plan de la région fournit), un petit tunnel sans grand intérêt alors qu’ici, ce qui est inratable c’est cette vue à 360° !

Se balader en barque à Trang An

Je reprends mon vélo et continue ma route en direction du site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco le complexe paysager de Trang An. Heureusement, quand je pédale mon genou n’est pas trop douloureux. Le soleil est là et la température est idéale pour profiter de cette balade le long des rizières.

Sur la route, deux stands captent mon intention. Ce sont des chèvres mortes, la peau retirée !

La chèvre est la spécialité de cette région du Vietnam mais après ce spectacle quelque peu déroutant, j’ai pas trop envie de goûter à la spécialité de chèvre tout d’un coup.

 

En arrivant à l’embarcadère de Trang An, je suis étonné par l’infrastructure mis en place surtout que je suis seule aux caisses. Il faut dire que nous sommes en février et donc en basse saison.

Ils existes plusieurs embarcadères dans les environs de Tam Coc et ce n’est pas évident de comprendre lequel est le meilleur pour une balade en barque dans la baie d’Halong terrestre :

  • Tam Coc : balade de 3h sur la rivière Ngo Dong. Il s’agit du site le plus touristique, donc le plus fréquenté.
  • Ben Thuyen : situé sur la route de la pagode Bich Dong, la promenade en barque dure entre 1h30 et 2h et est la moins chère et la moins fréquentée.
  • Trang An :  situé à 8 km au nord de Tam Coc elle est fréquenté notamment par les tours organisées (comme Tam Coc). Venir tôt le matin ou en fin de journée.  Il y a trois routes (prix et temps de balade) à choix.

Note
Sur le chemin du retour, la rameuse vous demandera un pourboire. C’est toujours une demande qui m’est un peu mal à l’aise mais il faut savoir que ces femmes ne gagnent qu’un tout petit pourcentage du prix que vous aurez payé. Un pourboire entre 50 000  à 100 000VND selon la durée de la balade me parait être justifié.

Après avoir acheté mon billet et opté pour le parcours intermédiaire incluant le temple de Trinh et la traversée de Hanh Cung Vu Lam et l’île de Kong, je dois patienter qu’au moins deux autres personnes arrivent pour pouvoir commencer ma balade en barque car il faut être 3 personnes minimum par bateau.

Heureusement malgré la faible affluence, je n’attends pas très longtemps et j’embarque avec un suédois et un italien qui étudient en Chine et visitent le Vietnam durant leurs vacances.

Le site est calme et la balade splendide. Les paysages de pitons karstiques, de falaises abruptes et de végétation dense sont de toute beauté. Le site mérite bien sont surnom de Halong terrestre.

On traverse en barque plusieurs grottes où il faut rester attentif à ne pas se cogner la tête. On visite également un temple et sur la fin du trajet avant de revenir à l’embarcadère, on fait une dernière halte sur l’ile de Kong.

Les deux visites n’ont pas un grand intérêt mais les fans de King Kong seront ravies puisque plusieurs scènes du film ont été tournées ici.

 

Après cette balade très relaxante, je récupère mon vélo et entame la route vers Tam Coc. Sur le chemin, je croise Timothy avec qui j’ai dîner la veille et qui est installé sur une terrasse ace aux rizières. Un petit café vietnamien ça vous dit ?

 

Vous connaissez le café vietnamien ?
Mode d’emploi

  • Verser 2 cuillères à café de lait concentré au fond du verre.
  • Poser ensuite le filtre sur la tasse.
  • Retirer le couvercle du filtre et sortir le petit piston à trous.
  • Verser 3 cuillères à café à l’intérieur du filtre.
    La mouture doit être grossière pour une utilisation optimale avec les filtres à café vietnamien.
  • Tapoter légèrement le verre avec le filtre afin d’égaliser le niveau de la mouture.
  • Poser le disque à trous sur le café à l’intérieur du filtre sans tasser le café.
  • Ajouter l’eau bouillante dans le filtre et refermer avec le couvercle.
  • Laisser l’extraction se faire tranquillement. L’extraction prend plus ou moins 3 minutes.
  • Retirer le filtre et mélanger le lait concentré au café.

 

Je trouve que c’est une jolie idée de cadeau ou de souvenir à rapporter du Vietnam.

 

 

Visiter la pagode de Bich Dong

Le lendemain, je commence ma journée avec la visite de la belle pagode de Bich Dong, où ont été tournées plusieurs scènes du film Indochine. La pagode de Bich Dong se situe à seulement quelques kilomètres de Tam Coc et est facilement accessible en vélo (où même à pied).

Un joli petit pont de pierre mène à la porte de la pagode. La pagode Bich Dong se compose de trois pagodes anciennes échelonnées à flanc de montagne. Certaines parties des pagodes sont troglodytiques et d’autre à ciel ouvert .

Se perdre au milieu des rizières

J’avais prévu de visiter l’ancienne capitale Hoa Lu mais mon genou est trop douloureux pour pédaler les 30 km aller/retour. Je décide de rester découvrir les environs de Tam Coc.

J’emprunte alors un chemin de traverse le long de la route entre Tam Coc et la pagode Bich Dong.  Ce chemin parfaitement cyclable forme une boucle qui  passe au milieu d’un sublime paysage de rizières.

En  fin de journée, je m’installe au bord de la rivière le temps d’une bière pour profiter du coucher du soleil.

 

La région de Ninh Binh est parfaite pour les amoureux de la nature et ceux qui veulent échapper l’effervescence des villes vietnamiennes et profiter des paysages et de la quiétude des lieux.

A cause de mon genou j’ai renoncé à pédaler jusuq’à l’ancienne capitale du vietnamienne Hoa Lu. J’aurai dû louer un scooter et visiter dans la foulée la réserve naturelle de Van Long,  le village rural Kenh  et la cathédrale Phat Diem.

Ça sera peut-être pour un prochain voyage! En attendant, je quitte Tam Coc par le train pour la ville de Hué, ancienne capitale impériale du Vietnam.

J’espère que cet article vous aura donné envie de visiter Tam Coc et ses environs.

 

Vous êtes sur Pinterest ?
Épinglez et partagez l’article que faire dans les environs de Ninh Bihn! 🙂

 

 

Et n'oubliez pas, le voyage c'est bon pour la santé ! 🙂

blog voyage

Rejoignez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest pour continuer à s'évader ensemble.

Flèche widget footer postSi vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à rejoindre la communauté en vous inscrivant à la newsletter et à partager l'article sur les réseaux sociaux.
NEWSLETTER & EBOOK GRATUIT
Recevez mon ebook gratuit En bonne santé en voyage, un guide linguistique pratique pour vos questions de santé, 
en anglais, allemand, espagnol et italien et la newsletter une fois par mois (max!) directement dans votre boite. Garantie 100% voyage et anti-spam!
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Dernière mise à jour le

2 commentaires

  1. Je suis une passionnée de voyage et j’adore découvrir de nouveaux horizons. Je dois dire que votre blog est une réelle source d’inspiration. Merci pour ces partages d’idées. À bientôt !

    • Bonjour Lola,
      C’est gentil d’être passé par ici et je vous remercie pour votre message ça fait toujours plaisir d’avoir des retours et de savoir que je peux inspirer quelqu’un pour son prochain voyage.
      Bon voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

62 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer