Accueil » Carnet de voyage » Europe » Espagne » Lanzarote | Dans les pas de l’artiste visionnaire César Manrique
Road trip à Lanzarote

Lanzarote | Dans les pas de l’artiste visionnaire César Manrique

Avant de visiter Lanzarote, je l’avoue,  le nom de César Manrique m’était totalement inconnu mais une fois sur l’ile impossible de passer à côté du nom de cet artiste. Son implication dans la préservation de Lanzarote et son travail artistique visionnaire se ressentent à travers toute l’ile.  Mon coup de cœur pour Lanzarote n’aurait peut-être pas été aussi grand sans ces lieux singuliers imaginés par l’artiste et qui mettent tellement bien en valeur la beauté de l’ile.

C’est après une semaine passée sur l’ile de Fuerteventura que je débarque port de Playa Bianca par le ferry qui relie les deux iles en une petite demi-heure. Au volant de ma Fiat 500, je prends la route en direction du nord de l’ile de Lanzarote où j’ai loué un petit appartement dans un village aux allures de fin du monde pour les 10 prochains jours.

Après 20 minutes de route, j’arrive à l’entrée du parc national Timanfaya et là mes yeux s’écarquillent, la route traversent littéralement un champ de lave. Les dômes volcaniques m’accompagnent le long du chemin avec leurs couleurs aux tons ocre et rouge. Déjà sous le charme, je ne me doute pas encore de ce que Lanzarote me réserve.

César Manrique | L’artiste visionnaire

Né en 1919 à Arrecife, César Manrique est un enfant de Lanzarote. Artiste peintre, sculpteur, architecte et environnementaliste,  il vécut à Madrid où il étudie aux beaux Arts et à New York où il côtoie de nombreux artistes reconnus. Il  revient s’installer à Lanzarote dans les années soixante.

Lanzarote amorce à cette époque son développement touristique et César Manrique veut absolument éviter les dérives constatées sur les autres iles des Canaries déja largement transformées par le développement touristique.

L’artiste n’aura alors de cesse de se battre pour valoriser les paysages singuliers, documenter le style architectural de l’ile et préserver la nature du tourisme. Il milite activement contre un développement touristique de masse et élabore un nouvel ensemble d’idées esthétique qu’il appelle Art-Nature/Nature-Art.

L’art au service de la nature et la nature qui s’adapte aux interventions de l’artiste.

Aujourd’hui, son impact est visible partout sur l’ile de Lanzarote. Grâce à son amour pour Lanzarote, sa nature passionnée et sa détermination, il a réussi à préserver  les paysages de l’ile et son architecture. Avec le soutien des autorités de l’ile, il a mis en place une charte de développement urbain. Ainsi les maisons à Lanzarote ne dépassent pas 3 étages (seule exception à Arrecife) et les grands panneaux publicitaires disgracieux en bord de route sont interdit.

César Manrique | La carte des lieux à visiter

Visiter Lanzarote

 La carte des lieux à visiter à Lanzarote pour un itinéraire sur les pas de l’artiste César Manrique

Fondation César Manrique

La fondation est une fondation culturelle privée, financièrement autonome, à but non lucratif, créée dans le but de promouvoir et de diffuser l’activité artistique et son environnement naturel et culturel.

point de départ idéal pour comprendre l’univers artistique de César Manrique puisque la fondation a été crée dans la spectaculaire et tentaculaire maison Volcano autrefois la résidence de l’artiste.

C’est à son retour sur l’ile, après avoir passé plusieurs années aux États-Unis que César Manrique achète le terrain où il construit cette maison unique.

Un jour où il se promenait sur l’ile avec son chien, il vit un arbre naissant au milieu d’un champ de lave et su que c’était à cette endroit qu’il voulait vivre. Sans attendre, il fit une offre au fermier quelque peu perplexe et commença à construite cette maison atypique, en grande partie souterraine, où des tunnels de lave relient des espaces à la décoration retro entre eux. Il vécut dans cette maison de 1968 à 1988 et accueillit des invités du monde entier.

Son ancien studio, au-dessus du sol abrite aujourd’hui des œuvres de César Manrique et d’autres artistes.

Les fenêtres sont l’un des points fort de la maison, des écrans offrant une vue sur les paysages volcaniques de Lanzarote. On resterait des heures assis là, sur le bord de la fenêtre à contempler la vue.

La meilleure peinture est la nature. – César Manrique

Ici, la nature est intégrée à l’architecture de la maison!

A la fin de la visite ne manquez pas le film-biographique qui retrace le combat de l’artiste pour préserver son ile de l’arrivée du tourisme de masse. Le film est assez long mais il vaut la peine d’être visionné pour comprendre l’implication de l’artiste dans la sauvegarde de son ile.

Jardin de cactus

Le jardin de cactus est le dernier travail et certainement l’œuvre la plus ambitieux de l’artiste. Dès l’entrée, César Manrique donne le ton avec un magnifique portail en fer forgé qui donne le ton.

L’amphithéâtre de plus de 5000 m2 de superficie, a été crée dans une ancienne carrière et abrite plus de 1400 espèces de cactus du monde entier. Le cratère protège du vent les cactus de toutes formes et tailles qui  jalonnent les sentiers du jardin.

Un ancien moulin à gofio a été restauré et veille sur ce lieu unique au monde.

Jameos de Agua

Un restaurant niché au fond d’un énorme gouffre crée par la lave en fusion ça vous parait fou ? C’est pourtant ici que César Manrique a crée un endroit élégant pour déjeuner où dîner au calme et à l’abri du vent.

Le restaurant n’est pas la seule attraction. Ici se cache dans un tunnel de lave, une section du tube qui ne s’est pas effondrée, un lac souterrain. L’eau claire du lac scintille et en y regardant de plus près on peut facilement distinguer des petits crabes blancs endémiques, albinos et aveugles.

En remontant de l’autre côté du tunnel, on découvre une magnifique piscine entourée de palmiers. Au fond une salle de concert dans une grotte de lave qui peut accueillir 600 personnes.

Cueva de los verdes

La Cueva de los verdes est un tunnel de lave souterrain qui s’étend sur plusieurs kilomètres et dont une portion peut être parcourue avec une visite guidée.

On s’enfonce en groupe jusqu’à un lac miroir-souterrain impressionnant.

Ce lieu n’a en fait aucun lien direct avec Manrique, c’est son ami et artiste, Jesùs Soto qui prend le relais ici et conçoit le spectacle son et lumière de la visite.

Mirador del Rio

Amoureux de son ile, César Manrique n’a de cesse de mettre en valeur chaque vue de Lanzarote. Au nord de l’ile situé au sommet du Risco de Famara à 475 mètres d’altitude, le Mirador del Rio offre une vue spectaculaire sur l’ile de la Graciosa. On reconnait le style architectural de l’artiste dans les formes rondes et douces et les baies vitrées panoramiques.

Le lieu est joli mais si vous n’optez pas pour le pass César Manrique sachez que vous aurez la même vue depuis la route à quelques mètres en contrebas du parking.

Maison-atelier de César Manrique

C’est dans cette ancienne ferme rénovée par César Manrique que l’artiste vécut et travailla durant les dernières années de sa vie, de 1988 à 1992. La maison plantée au milieu d’une petite palmeraie dans la jolie commune de Haria a été conservée comme l’artiste l’a laissé avec ses effets personnels.

J’ai particulièrement aimé découvrir au fond du jardin le vaste atelier de l’artiste. Un espace isolé de la maison et à moitié enterré où tout a été conservé tel qu’il était après le décès du peintre.

Parc national de Timanfaya

Impossible de visiter Lanzarote et de passer à côté des paysages volcaniques de l’ile. Ce ne sont pas moins de 300 volcans qui donnent aux paysages de Lanzarote cet aspect lunaire.

Pour découvrir ces paysages lunaires, il faut se rendre dans le parc national de Timanfaya où une fois encore l’artiste César Manrique a laissé sa patte en créant le restaurant panoramique El Diablo. Un bel observatoire où l’on peut goûter à des plats cuisinés par des explosions géothermiques souterraines. Un lieu parfait pour dîner entouré de volcans en activité.

Monumento al Campesinio

C’est à un carrefour au cœur de l’ile que se dresse le monument del Campesinio. Impossible de passer à côté de cet oeuvre de 15 mètres de haut composée de réservoirs d’eau de bateaux de pêche abandonnés qui est également surnommé le monument à la fécondation.

En contrebas du monument, la maison-musée al Campesinio évoquent une ferme traditionnelle. On s’y promène comme dans un musée à ciel ouvert pour y  découvrir l’architecture, l’agriculture, l’artisanat et la gastronomie traditionnelle de l’ile.

Un endroit intéressant pour se familiariser avec le savoir-faire des artisans et des agriculteurs qui ont su développer des procédés atypiques et uniques pour rendre la terre volcanique de Lanzarote fertile.

Musée International d’art contemporain – MIAC

Le Musée International d’art contemporain est situé dans l’ancienne forteresse militaire du Château de San José près de Arrecife.

C’est dans les années 70 que César Manrique décide de transformer la forteresse alors en ruine en un musée d’art contemporain. On retrouve notamment la patte de l’artiste au restaurant installé au niveau inférieur. On reconnait le style César Manrique dans les formes arrondies et épurées de l’architecture et les grandes baies vitrées qui rendent la vue sur le port maritime presque poétique.

C’est d’ailleurs depuis le restaurant que l’on découvre une œuvre étonnante, celle de quatre cavaliers juchés sur des montures dont les têtes évoquent les machines d’extraction du pétrole.

Ce n’est pas le lieu que j’ai préféré et personnellement, je vous conseille de garder cette visite pour la fin. Si vous n’avez pas le temps de visiter tous les lieux cités dans l’article et que vous devez faire des choix, je dirais que ce n’est pas un incontournable.

Autres lieux à visiter à Lanzarote

♣ El Almacén le centre d’innovation culturelle à Arrecife

♥ LagOmar à Nazaret une splendide villa  encastrée dans une carrière volcanique

♠ L’hôtel Melià Salinas à Costa Teguise où César Manrique a aménagé le jardin et imaginé la piscine

Conseils pratiques

Le pass César Manrique

Pour bénéficier d’une réduction, je vous conseille d’acheter un billet combiné qui vous permettra de visiter plusieurs lieux. Vous avez le choix entre un billet combiné pour 3, 4 où 6 entrées selon le nombre de sites que vous souhaitez visiter.

Ce billet s’achète à l’entrée de l’un des lieux excepté la Fondation César Manrique et la maison-musée de Haria qui donnent lieu à une entrée séparée.

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Comment venir à Lanzarote ?

Plusieurs compagnies volent vers les iles Canaries et certaines proposent des vols directs pour l’ile de Lanzarote. Le temps de vol depuis les principales villes européenne est d’environ 4 heures.

Pensez à regarder sur les sites des compagnies low cost comme Easyjet qui propose des vols directs depuis plusieurs aéroports en Europe à des prix vraiment attractifs (sauf en période de fêtes).

Si vous arrivez depuis Fuerteventura, le ferry est le meilleur moyen de rejoindre Lanzarote. Depuis une autre ile de l’archipel préférez l’avion mais le ferry est également possible.

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Comment se déplacer sur l’ile ?

Voiture de location

Le meilleur moyen de se déplacer pour visiter Lanzarote est la voiture de location. Tous les sites sont facilement accessibles en voiture et les routes sur l’ile sont en excellent état.

Le prix de location est vraiment compétitif sur les iles Canaries. Je vous recommande le site RentalCar,com où les agences Cicar et AutoReisen qui ont toutes deux une bonne réputation sur les iles Canaries et l’avantage de ne pas demander de caution.

→ durant mon séjour j’ai loué deux voitures une 1ère par Rentalcars.com et une seconde par AutoReisen tout c’est très bien passé dans les deux cas.

Le site de Rentalcars.com est un comparateur d’agences qui vous garantie le meilleur prix en ligne mais pensez à regarder les évaluations et à prendre une agence de location reconnue et sérieuse.

Excursion organisée

Si vous ne voulez (pouvez) pas louer de voiture, vous pouvez visiter plusieurs de ces lieux en réservant une excursion sur une journée.

Réseaux de bus publics

Il existe un réseau de bus publics à Lanzarote.

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Où dormir sur l’ile de Lanzarote ?

Il existe des hébergements pour tous types de voyageurs et pour tous budgets. Je vous conseille le site Booking.com pour vos réservations d’hôtels et le site AirBnb si vous préférez louer un appartement où une chambre chez l’habitant. Tous deux proposent également des nuits dans des finca, des gîtes ruraux typique des iles Canaries.

Pour visiter Lanzarote, je vous recommande de loger soit au centre de l’ile pour pouvoir rayonner facilement sur toute l’ile soit de sélectionner deux à trois hébergements, au sud, centre et nord pour optimiser les temps de trajets.

Je passe toujours beaucoup de temps à rechercher l’hôtel où l’appartement pour mon séjour. Je vous partage mes trois adresses coup de coeur sur l’ile

*Par souci de transparence je précise que je n’ai pas séjourné à ces adresses mais autant vous faire profiter de mes trouvailles!

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Où manger à Lanzarote ?

César Manrique voulait que le visiteur prenne le temps de vivre chacun des lieux qu’il a crée c’est pourquoi un café, restaurant existe dans chacun des sites imaginés par l’artiste.

J’ai très bien mangé à Lanzarote et la cuisine canarienne à base de produits frais est excellente, notamment les poissons. Je n’ai pas de restaurant en particulier à vous recommander mais je n’ai jamais eu de mauvaise surprise.

J’espère que cet article vous a donné envie de découvrir l’ile de Lanzarote qui grâce à à l’engagement et la vision écologique de César Manrique a conservé son architecture traditionnelle et son identité culturelle. J’ai adoré visiter Lanzarote, parcourir ses routes panoramiques et découvrir ces lieux un peu extraordinaires que l’artiste à su parfaitement intégrer à la nature.

Epinglez sur Pinterest!

Vous êtes sur Pinterest ? Epinglez cet article et inspirez à votre tour vos abonnés ! 🙂

Et n'oubliez pas, le voyage c'est bon pour la santé ! 🙂

blog voyage

Rejoignez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest pour continuer à s'évader ensemble.

Flèche widget footer postSi vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à rejoindre la communauté en vous inscrivant à la newsletter et à partager l'article sur les réseaux sociaux.
NEWSLETTER & EBOOK GRATUIT

Recevez mon ebook gratuit En bonne santé en voyage, un guide linguistique pratique pour vos questions de santé, 
en anglais, allemand, espagnol et italien et la newsletter une fois par mois (max!) directement dans votre boite.
Garantie 100% voyage et anti-spam!
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.
Un road trip à Lanzarote dans les pas de l'artiste visionnaire César Manrique pour découvrir ces lieux où art et nature s'entremêlent à la perfection. #lanzarote #manrique #art #voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
2 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
Email