Accueil » Carnet de voyage » Asie » Cambodge » Cambodge | Visiter Kratie et Sen Monorom en Mondulkiri
Sen monorom vue sur Samot Cheur

Cambodge | Visiter Kratie et Sen Monorom en Mondulkiri

Mon voyage au Cambodge commence dans la petite ville  de Kratie et se poursuit par la découverte de Sen Monorom et la région du Mondulkiri à l’est du Cambodge. Dès mon arrivée au pays du sourire je suis sur le charme et j’ai hâte d’en découvrir plus.

Kratie et l’ile de Koh Throng

Je ne passerai qu’une seule journée à Kratie. Il faut dire que j’ai choisi de m’arrêter à Kratie pour ne pas trop prolonger les heures de bus, le voyage depuis les 4000 iles au Laos prenant déjà une petite journée jusqu’à cette ville étape.

Au petit matin, je prends le petit bac pour traverser le Mekong direction Koh Throng, l’île juste en face de Kratie. Sur le trajet, je fais la connaissance de deux français avec qui je passe la journée. Nous louons des vélo et partons faire le tour de l’ile. L’endroit est très calme et reposant, les habitants sont chaleureux et vivent de leur terre. Au sud de l’île un village sur pilotis de pêcheurs vietnamiens.

Koh Trong village sur pilotis

Koh Trong

Koh Trong petite fille

Kratie ile Koh Trong

Kratie bateau de pêche

Depuis Kratie, on peut également partir à la rencontre des dauphins d’eau douce qui vivent dans le Mekong. Attention les dauphins d’Irrawadi sont en voie de disparition et que les excursions les dérangent.

Sen Monorom dans la région du Mondulkiri

S’y rendre ?

Je quitte déjà la petite ville de Kratie et j’embarque dans un mini-bus pour Sen Monorom dans la province du Mondulkiri, à l ‘est du Cambodge tout près de la frontière avec le Vietnam. C’est une région reculée où encore peu de touristes s’aventurent mais il y a un mini bus par jour. Le trajet est d’environ 5 heures.

C’est d’ailleurs un nouveau trajet inoubliable qui m’attend! Peu de temps après notre départ de Kratie, que nous faisons déjà un premier arrêt pour accueillir 8 paniers remplis de poules (vivantes). Les paniers sont empilés les uns sur les autres en quinconces et ficelés à l’arrière du bus!

Suivent plusieurs autres arrêts pour accueillir des passagers supplémentaires ce qui porte le total des passagers à 24 pour un bus qui devrait en transporter 15.

Il faut savoir que les conducteurs des mini bus empochent directement le prix du trajet des passagers qu’ils prennent le long de la route.

Durant le trajet, je fais la connaissance de Manon et Matthieu deux amis français avec qui je vais passer deux jours mémorables.

Où dormir ?

Je m’installe avec Manon dans l’un des bungalow du  Tree Lodge en lisière de forêt. Un bel endroit en dehors de la ville avec une terrasse et une vue magnifique sur les plantations de café et les arbres fruitiers. Il y a plusieurs catégories de  bungalows. Nous optons pour les plus sommaires à 3$ la nuit. Un matelas à même le sol et une moustiquaire (salle de bain commune avec eau froide),  c’est charmant et construit de manière traditionnelle.

Petit inconvénient tout de même des bungalows en bambou c’est qu’il y a un tas de trous plus ou moins grands. Passages pour les insectes et les araignées. C’est d’ailleurs une belle araignée au corps jaune fluo qui nous attends le premier soir.

Le chat passait aussi facilement et a décidé de ne pas lâcher l’affaire! J’ai finalement dû me résoudre à dormir avec lui tout ronronnant installé sur mon coussin.

Sen Monorom guesthouse

 

Sen Monorom guesthouse

Visite de la province de Mondulkiri

Le lendemain, nous décidons de découvrir les environs de la province de Mondulkiri en moto avec un guide extraordinaire. Nous partons avec deux motos, la moto des filles, Marion et moi et la moto des garçons avec le guide et Matthieu.

Les 35 km de routes qui nous séparent Sen Monorom aux chutes de Bu Sraa sont pour le moins sportifs ! Une route de terre rouge sur laquelle nous traversons autant des nuages de poussière à chaque passage d’un 4×4 … une vraie aventure !

Une heure de route plus tard, nous arrivons recouvert d’une épaisse couche de poussière rouge! Impressionnant lorsque l’on retire les lunettes de soleil! 😉

L’endroit en valait la peine. Les chutes, les plus importantes du Cambodge, sont très jolies et l’endroit est fréquenté par les cambodgien venus passer la journée en famille et profiter des 3 jours fériés du festival de l’eau.
Chutes de Bu Sraa

Chutes de Bu Sraa

Nous reprenons la route pour un petit coin calme connu de notre guide où l’on prendra un bain rafraîchissant dans la rivière. Un vrai moment de relax.

Nous visitons ensuite un village de l’ethnie des Phnong, une plantation de café et un petit temple. La journée se termine par Samot Cheur (qui signifie océan d’arbres) une vue sur la forêt d’arbres et de pins.

Tout au long de la journée, les dégradés de rouge et d’ocre et les nuances de vert de la forêt m’auront émerveillés.

Village ethnie des Phnong

Plantation de café

Samot Cheur

La fête de l’eau

De retour à notre guesthouse, la nuit est tombée et l’air est frais, nous sommes à 800m d’altitude. Je respire mais l’eau de la douche est gelée. Rude mais nécessaire pour éliminer l’épaisse couche de terre rouge accumulée tout au long de la journée.

Le soir nous assistons au concert prévu pour le festival de l’eau. La plupart des festivités prévues dans tous le pays ont été annulées suite au décès du roi mais ici à Sen Monorom un grand concert est programmé. Pour les festivités il y a une grande scène et la télévision diffuse la soirée en direct. C’est une grande fête et le public est présent et nombreux.

Sen Monorom festival de l'eau

Avec Marion et Matthieu, nous sommes un peu l’attraction étant donné que nous ne croisons aucun autre occidental.

Une adolescente un peu timide, poussée par ses parents vient discuter avec nous. Elle est heureuse de pouvoir parler un peu anglais et ses parents sont très fières.

Il y a également une petite fête foraine. On s’essaie au jeu de fléchettes pour remporter l’un des prix comme des articles ménagers, poudre à lessive, casseroles, bassines en plastique, etc. ou des jouets (des années 80). Des prix totalement improbables sous nos latitudes.

Sen Monorom fête forraine

Sen Monorom fête forraine

 

 

 

Et n'oubliez pas, le voyage c'est bon pour la santé ! 🙂

blog voyage

Rejoignez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest pour continuer à s'évader ensemble.

Flèche widget footer postSi vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à rejoindre la communauté en vous inscrivant à la newsletter et à partager l'article sur les réseaux sociaux.
NEWSLETTER & EBOOK GRATUIT
Recevez mon ebook gratuit En bonne santé en voyage, un guide linguistique pratique pour vos questions de santé, 
en anglais, allemand, espagnol et italien et la newsletter une fois par mois (max!) directement dans votre boite. Garantie 100% voyage et anti-spam!
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

8 commentaires

  1. Bonsoir Isabella,

    Je pars demain pour BKK lendemain ile de Koh Kood en Thailand et ensuite le Cambodge ce qqui m’ a conduit a ton site très bien fait et pleins de conseil, quel travail;

    Je vais m’en inspirer au Cambodge, meme si c est ma deuxième visite dans ce pays, j’ai lu attentivement tes infos sur KOH Rong ou je pense aller la semaine prochaine.

    Merci encore pour ton site

    Gil

  2. Bonjour Isabella,

    Je vais au Cambodge cet été pour un mois.
    Si j’ai bien compris, Kratie-Mondolkiri se fait en 5h environ? Combien de nuits dois-je prévoir sur Mondolkiri? Pour ensuite repartir vers Phnom Phen.

    Merci d’avance!!!

    • Isabella - Chaux me le monde

      Bonjour Aurélie,
      Tout dépend de ce que vous voulez faire.
      Si vous souhaitez faire une visite de la région en moto comme je la décris dans l’article, 2 nuits suffisent en réservant à votre arrivée pour le lendemain. Si vous souhaitez faire d’autres activités, il faudra ajouter d’autres nuits. Il y a par exemple des treks sur une ou plusieurs journées, ou passer une journée avec les éléphants (Elephant valley project – vérifier les avis avant de réserver).
      Bon voyage!

  3. Coucou toi !! C’est Matthieu de Sen Monorom !!
    J’espère que tout va bien pour toi, nous sommes revenus en France depuis lundi.
    Gros bisousssss
    Profite bien !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Tweetez
Enregistrer