Trek au nord du Laos

Kayak et trek au nord du Laos

C’est à Luang Namtha, une petite ville dans le nord du Laos que je pose mon sac à dos quelques jours. Point de départ des treks de 1 à 5 jours dans les parcs nationaux. La région est connue pour son écotourisme et son respect des villages ethniques des environs. Je pars pour une excursion de deux jours kayak et trek au nord du Laos.

Les agences sont obligées d’alterner les visites entre les différents villages, d’engager un guide local et de reverser une partie de leurs revenus au village pour qu’il puisse développer ses infrastructures. Les villages conservent leur mode de vie traditionnel et ne deviennent pas dépendants du tourisme.

Tout cela est difficile à vérifier mais semble plutôt de bonne augure tout du moins sur le papier. Malheureusement, ce ne sera pas tout à fait vrai en ce qui concerne mon expérience.

Kayak et trek au nord du Laos

Après l’excellente expérience de mon écotrek en Thailande, c’est confiante que je pars à la recherche d’un trek sur deux jours qui allie kayak et trek au nord du Laos. Je me renseigne auprès de plusieurs agences de Luang Namtha mais il y a peu de touristes à cette période de l’année et seule une agence compte deux inscrits pour un trek/kayak. Après quelques hésitations, je m’inscris même si je trouve le prix élevé , 100$ pour deux jours (repas, transport, nuitée en village), les prix varient en fonction du nombre de participants.

1er jour de trek au nord du Laos

J’arrive de bonne heure à l’agence et fais connaissance avec le couple d’anglais avec qui je vais partager ces deux jours de trek au nord du Laos. Le couple ne semble pas des plus sociable et malheureusement ce sentiment va se confirmer tout au long de la journée ! Heureusement notre jeune guide est sympa.

Nous quittons Luang Namtha en bus et arrivons une heure plus tard sur les rives de la rivière Nam Ha où j’embarque avec le guide dans un kayak. Le couple d’anglais embarquent eux  dans un deuxième kayak et un guide local embarque avec les provisions dans un dernier kayak.

C’est partie pour une journée de kayak sur les eaux calmes de la rivière. Pour l’adrénaline, je vais devoir attendre ma journée rafting en Nouvelle-Zélande ! Nous naviguons entre montagne et jungle épaisse. Le paysage est beau, les eaux calme, le voyage serein et relaxant.

Rivière Nam Ha

A midi, nos 2 guides préparent le déjeuner qu’ils nous servent sur une table de feuilles de bananier. On se régale de salade d’aubergine, de riz collant, de poisson, un petit festin. Nous reprenons nos kayak et descendons toujours aussi tranquillement la rivière pendant encore une heure.

Luang Namtha kayak
Mon guide totalement relax ! Quand je dis tranquillement c’est tranquillement.

Nous nous arrêtons visiter un village Khmu une ethnie originaire de Chine. Le village est totalement désert, seule l’école, une petite cahute en bambou avec quelques bancs, deux tables et un tableau noir, est animée. Nous visitons cette classe et passons un petit moment avec les enfants.

Trek enfant école

Luang Namtha école

Trek enfants
Les enfants jouent un drôle de jeu dont nous n’arrivons pas bien à saisir les règles

Nous repartons toujours en kayak, jusqu’au village où nous passerons la nuit. Là, même pas le temps de poser nos sacs à dos que nous sommes entourés par les femmes et les enfants du village qui posent des paniers remplies de bracelets et de petites pochettes confectionnés par leurs soins.

Pris au dépourvu, nous nous sentons obligé d’acheter quelque chose puis tout le monde retourne à ces activités. J’ai carrément vu mieux comme accueil !

C’est ce que je redoutais à Chang Mai et pourtant rien de ceci n’était arrivée ce qui m’avait rassurée. En arrivant au village de Luang Namtha, encore préservé du tourisme de masse (contrairement à Chiang Mai) je ne pensais pas me retrouver dans cette situation.

C’est donc un peu déçue que je m’installe dans notre cabane (en contrebas du village). L’accueil des villageois additionné à mon couple d’anglais qui ne discutent (ou je devrais dire chuchotent) qu’entre eux et qui n’ont pas décroché un sourire de la journée, je me dis que la soirée va être longue !

Je me reprends et décide de quand même visiter le village. Je m’approche d’un groupe de femmes qui brodent des bracelets mais j’ai l’impression de déranger et n’insiste pas … Je comprends que ça ne doit pas être très confortable ces falang qui débarquent mais je trouve ça un peu dommage.

Village khmu

Construction fontaine
Construction d’un point d’eau (ce village n’a ni électricité, ni eau courante, ni toilette)

Je continue donc mon exploration un peu sur la pointe des pieds et me dirige vers un groupe d’enfants. Malgré un premier contact un peu difficile (ici personne ne parle anglais), j’arrive à briser la glace grâce à mon appareil photo et je passe un excellent moment à jouer avec eux.

Village enfants

En fin de journée, j’aide notre guide à préparer le repas et après le dîner une folle soirée s’annonce tous aux lits ! Je sors pour une dernière cigarette et là un ciel étoilé comme jamais, on distingue même la voile actée, je reste à contempler ce spectacle pendant un long moment et finis par aller me coucher également.

2e jour de trek au nord du Laos

Au levé du soleil,  nous quittons le village sans même un au revoir enfin après avoir tout de même réglé nos boissons (sodas, bières) consommées la veille au soir ! C’est une deuxième déception. Non pas de devoir payer les boissons (même si on aurait pu être averti) mais que cela s’est vraiment fait avec une froideur commerciale très désagréable.

Fini le kayak aujourd’hui c’est trekking. Notre guide ouvre la marche et un guide local la ferme.

Trek Laos guide local

Trek au nord du Laos
Il respire la joie cet homme-là !

Nous marchons dans la jungle épaisse, le sentier est très glissant et regorge de sangsues. Nous nous arrêtons tous les deux mètres pour les détacher de nos chaussures. Notre guide nous dit qu’il faut mettre du produit anti-moustique. Je teste et le résultat est plutôt satisfaisant.

Après 2 heures de marche, nous faisons une pause déjeuner. Nos deux guides nous cuisinent à nouveau un délicieux repas.

Nous reprenons notre marche dans le jungle et débouchons hors de cette végétation dense après quelques heures de marche dans la campagne laotienne. Un magnifique paysage s’offre à nous entre montagnes, rizières et maisonnettes disséminées de-ci de-là.

Trek au nord du Laos

 

A la fin du trajet, il ne nous reste plus qu’à traverser la rivière (maximum une vingtaine de mètres) mais j’ai quelques doutes sur les embarcations les moins stables de la terre. Je sais pas comment cette fillette d’à peine plus de 10 ans et 30 kg m’a emmené à bon port de l’autre côté de la rive sans tomber dans l’eau brunâtre de la rivière.

Notre trek au nord du Laos se termine dans un dernier village, une fois encore dans l’indifférence totale de ces habitants et nous repartons en voiture jusqu’à Luang Namtha.

Ce trek au nord du Laos me laisse un petit goût amer dans la bouche d’autant plus lorsque je retrouve mes compagnons de voyage qui reviennent de leur trek de trois jours totalement enchantés de leur expérience. Ils ont réservé directement auprès de notre guesthouse (Zuela Guesthouse) un trek au nord du Laos de 3 jours et 2 nuits.

J’avais des envies de kayak et je n’avais pas envie de partir pour 3 jours de trek mais en les voyant j’ai quand même regretté mon choix.

Le lendemain, nous quittons Luang Namtha pour Luang Prabang sauf Barbe, la belge, qui continuera sa route en direction du nord-est mais comme le monde est petit, je la croiserai à nouveau quelques semaines plus tard tout au sud du Laos à Si Phan Don.

J’ai réserve mon trek au nord du Laos auprès de l’agence Green discovery. J’ai un sentiment très mitigé sur mon expérience. D’un côté le guide était adorable, l’organisation tout à fait correcte et les repas savoureux. De l’autre, un accueil des plus froid et commercial à notre arrivée au village et des villageois peu enclin à nous faire découvrir leur mode de vie (ce qui pour moi faisait partie de l’expérience et du partage).
Evidemment les personnes avec qui ont partage l’aventure pèsent dans la balance et de ce côté là, cette fois-ci je n’ai pas eu de chance.

Où dormir à Luang Namtha ?

Zuela Guest House
En plein centre de Luang Namtha mais en retrait de la route principale, face au night market, cette excellente guesthouse propose des chambres propres, confortables et spacieuses, une literie parfaite et une salle de bain impeccable.

Le restaurant propose des petits déjeuners et repas du même rapport qualité prix que les chambres. Sur place, location de vélos et motos et réservation de treks. Les propriétaires et le personnel sont très serviables.

Bref ! Une adresse que je recommande vivement.

Réservez à Zuela Guesthouse

Luang Namtha Zuela guesthouse

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Et n'oubliez pas, le voyage c'est bon pour la santé ! 🙂

blog voyage

Rejoignez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest pour continuer à s'évader ensemble.

Flèche widget footer postSi vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à rejoindre la communauté en vous inscrivant à la newsletter et à partager l'article sur les réseaux sociaux.
NEWSLETTER & EBOOK GRATUIT
Recevez mon ebook gratuit En bonne santé en voyage, un guide linguistique pratique pour vos questions de santé, 
en anglais, allemand, espagnol et italien et la newsletter une fois par mois (max!) directement dans votre boite. Garantie 100% voyage et anti-spam!
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Dernière mise à jour le

7 commentaires

  1. Super, je n’avais pas vu cet article. Merci

  2. Salut Isabella !

    Comment as-tu trouvé Luang Namtha ? Recommandes-tu de s’y arrêter ?

    Penses-tu qu’il vaut mieux se concentrer sur le nord ou le sud du Laos quand on a seulement deux semaines à disposition dans le pays ?

    Merci pour tes conseils,
    salutations,

    • Hello Romaine !
      Difficile de répondre à cette question parce que ce sont vraiment les deux régions les plus intéressantes du Laos je pense ! Le nord pour les trekking à pied ou en kayak (même si mon expérience n’était pas au top, il existe d’autres excursions et d’autres agences). Luang Prabang est un inrattable à mon avis. Si je devrais y retourner je pense que je tenterai l’expérience des 3 jours de kayak de Sapa dans le nord à Luang Prabang, tu peux regarder sur le site de Novo mond (https://www.novo-monde.com/laos-de-sapa-a-luang-prabang-kayak/) .
      J’ai zappé le plateau des Bolovens donc difficile de dire, mais j’ai beaucoup aimé le 4000 iles mais il n’y a rien à faire, c’est plus détente, je sais pas ce que tu aimes (https://www.chauxmelemonde.com/don-det-4000-iles-sud-laos/).
      Il existe des vols internes, regarde si ça vaut la peine et tu pourrais faire 1 semaines au nord (jungle et Luang Prabang) et 1 semaine au sud (4000 iles et plateau des Bolovens) 🙂 Par contre en bus sur deux semaines ça risque d’être éprouvant (les bus n’étant pas très confortables).

  3. Ma pauvre, je compatis pour cette expérience pas si réjouissante… J’ai fait un trek de 2 jours aussi, mais avec l’agence The Hiker, que je recommande chaudement. Très pro, et surtout très honnête – le jeune manager est génial ! On a passé moins de temps dans les villages – nuit dans la jungle. Mais comme mon guide nous l’a expliqué, chaque agence a son propre circuit et selon les rapports qu’ils arrivent à entretenir avec tel ou tel village, le groupe est plus ou moins bien reçu et le village plus ou moins authentique.

    • Isabella - Chaux me le monde

      Après avoir fait un trek magnifique de 3 jours en Thailande, je suis partie un peu trop confiante mais en dehors de l’accueil et de la froideur des villageois le trek était sympa. Après je ne connais pas les conditions qu’ils ont avec l’agence si ça se trouve c’est pas fameux et je peux comprendre leur comportement…

  4. Bonjour
    J’aurais voulu savoir quel est le nom du village dans lequel tu t’etais arrete pendant ton trek (on voit une photo dans ton article), si tu t’en souviens bien sur. En fait, j’ai regarde plusieurs trek avec d’autres agence que Green Discovery et bcp proposent de s’arreter dans ce village appele Ban Nam Koy. Comme tu n’es pas la seule a avoir eu une mauvaise experience dans les trek, j’aimerai eviter ca…Merci bcp! ML

    • Isabella - Chaux me le monde

      Malheureusement je ne me rappelle plus du nom du village. En tout cas, ça vaut la peine de bien se renseigner et de lire les avis des autres voyageurs avant de faire ton choix.
      Désolé de ne pas pouvoir t’aider plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

15 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer