Accueil » Carnet de voyage » Océanie » Nouvelle-Zélande » Road trip en Nouvelle-Zélande | Itinéraire ile du nord
Nouvelle-Zélande

Road trip en Nouvelle-Zélande | Itinéraire ile du nord

La Nouvelle-Zélande surnommé le Jardin de Dieux sur terre … est un pays aux paysages d’une diversité surprenante du nord au sud du pays. Dans cet article je partage avec vous mon itinéraire sur l’ile du nord de la Nouvelle-Zélande en 8 étapes. 

Je vais vous dire un secret … je rêvais de visiter la Nouvelle-Zélande en toute liberté au volant d’un van avec un(e) voyageur(se) rencontré(e) durant mon voyage en Asie du sud-est où à mon arrivé à Auckland. Autant dire que ce doux rêve était un peu utopique ! Rencontrer quelqu’un qui non seulement à intégrer la Nouvelle-Zélande dans son itinéraire mais qui y soit à la même période et pour la même durée que moi … il y avait peu de chance que ça arrive !

Après deux jours à Auckland, je me rends bien compte que l’idée de trouver quelqu’un pour visiter la Nouvelle-Zélande en partageant les frais de location d’un van aménagé est de l’ordre de l’impossible.

J’ai donc étudié les alternatives qui s’offraintt à moi et j’ai finalement opté  pour un pass auprès de la compagnie de bus Stray.

Voyager avec les bus Stray

Le concept des bus Stray est simple, on choisit un itinéraire selon ses envies et le temps à notre disposition. Il existe un large choix d’itinéraires et chacun peut trouver son bonheur.

Honnêtement, il m’a fallu un peu de temps pour m’adapter à cette nouvelle manière de voyager. Après plus de 5 mois de voyage en indépendant en Asie du sud est, l’idée de me retrouver dans un bus avec 40 autres voyageurs ne correspondait pas à ce que j’avais imaginé pour mon voyage en Nouvelle-Zélande mais cette manière de voyager à finalement des côtés positifs, c’est un bon moyen de rencontrer des voyageurs, de visiter beaucoup d’endroits, de contempler les paysages défilés sous ses yeux sans stress et de ne pas trop me casser la tête pour l’itinéraire et l’hébergement.

Je vous donne 7 raisons de voyager en bus Stray en Nouvelle-Zélande, ici.

Pour en savoir + sur Stray bus

Mon itinéraire en Nouvelle-Zélande

J’ai choisit mon itinéraire en fonction du nombre de jours à ma disposition pour mon road trip en Nouvelle-Zélande. Je voulais choisir l’itinéraire qui comprenait les deux iles. L’itinéraire que j’ai choisit est couvre presque tout le territoire sauf le nord d’Auckland et Milford Sound tout au sud. A cet itinéraire, j’ai modifié deux étapes :

  1. Sur l’ile du nord de la Nouvelle-Zélande, j’ai fait l’impasse sur l’étape Mourea craignant que la nuit auprès des Maoris ne soit trop « commerciale » (peut-être suite à mon expérience mitigée de mon séjour en tribu en Nouvelle Calédonie).
  2. Une nuit au lieu de 2 à Whakahoro. J’ai ainsi gagné un jour pour rejoindre Kaikoura où j’ai nagé avec les dauphins sauvages avant de rejoindre à nouveau mon bus Stray et le groupe de voyageurs avec lequel je voyageais à Abel Tasman.
  3. Sur l’itinéraire de l’ile du sud de la Nouvelle-Zélande, je suis resté une seule nuit à Queenstown pour passer une nuit supplémentaire à Christchurch et visiter la ville avant de partir pour le Chili.
Itinéraire Nouvelle-Zélande
Mon itinéraire en bus Stray en Nouvelle-Zélande – © Stray

1 Auckland plus grand ville de Nouvelle-Zélande

Auckland est la plus grande ville de Nouvelle Zélande mais elle reste une ville facile à explorer et qui semble très agréable à vivre.

J’ai visité la ville en flânant dans les rues de la ville, le long du Viaduct Harbour qui a accueilli en 1999/2000 la Coupe de l’America, le centre et sa Sky Tower, etc. J’ai eu un coup de coeur pour le quartier animé de Ponsonby qui compte de jolies boutiques, des restaurants et bars à l’ambiance décontractée et moderne.

Auckland

2 Péninsule de Coromandel

Départ pour la visite de la péninsule de Coromandel qui a gardé son aspect sauvage et naturel et plus exactement Hahei une station balnéaire mythique du pays et destination préférée des vacances des Kiwis.

Pour notre première soirée un barbecue est organisé ce qui était plutôt sympa pour faire plus ample connaissance avec mes 40 compagnons de voyage.

Coromandel Nouvelle-Zélande

3 Raglan, petite station balnéaire

Raglan, une petite bourgade d’environ 3000 habitants. Station de surf par excellence en Nouvelle Zélande.

Je n’ai ni opté pour le cours de surf, ni la location de planche mais pour une croisière au coucher du soleil qui s’est avérée plutôt décevante étant donné que je m’attendais à un catamaran et une ambiance un peu house lounge décontracté de fin de journée avec cocktail ! Au lieu de ça, c’était ambiance 3ème âge et fish & chips servit dans des cartons ! Heureusement je n’avais pas pris la formule dîner compris !^^

Nouvelle-Zélande

4 Les grottes de Waitomo

L’idée de parcourir des galeries sombres et humides ne me tentant pas j’ai boudé toutes les activités proposées dans ces grottes calcaires riches en formations géologiques et scintillantes de vers luisants.

Au lieu, avec les autres récalcitrants, nous partons à la découverte de la Ruakuri Scenic Reserve et la grotte de Ruakuri qui est a une grande importance culturelle étant donnée qu’il s’agit d’un ancien site funéraire maori.

 

Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande

5 Taupo et le plateau central

Plus grand lac de Nouvelle-Zélande, le lac Taupo occupe la caldera d’un volcan dont la première éruption se produisit il y a quelques 300’000 ans.

Pendant que certains s’adonnaient aux joies du saut en parachute, nous sommes allé voir les chutes de Huka et son fleuve, le plus long fleuve de Nouvelle-Zélande, le Waikato, qui se jette dans le lac Taupo et avons profité d’un temps plutôt clément pour une baignade rafraichissante dans le fleuve.

6 Whakahoro en pleine nature

Le jour suivant nous avons traversé une partie du parc national Tongariro pour se diriger dans une réserve où se trouvait notre gîte pour la nuit, une ferme au milieu de nul part.

Whakahoro

Whakahoro

7 Parc national de Tongariro (enfin presque)

Avec ces hauts volcans en activité, le parc national de Tongariro est classé par l’Unesco et fait partie des parcs nationaux les plus spectaculaires de Nouvelles-Zélande.

  • Mt Ruapehu (2 797 m) est le plus haut et le plus actif.
  • Le Red Crater du Mt Tongariro (1 968 m).
  • Mt Ngauruhoe (2 290 m), le plus jeune et qui comporte un cratère unique contrairement aux deux autres ci-dessous.

Au programme de cette journée, le fameux trek Tongariro alpine crossing de 21 km.

Sauf si … le bus Stray voyageant un jour avant nous se trouve devant notre hébergement prêt à partir pour Wellington ! La tentation de gagner un jour est plus forte que le trek de 7 heures prévues pour la journée et je saute sans aucune hésitation dans ce nouveau bus direction Wellington.

Vous voulez en savoir plus sur le trek Tongariro alpine crossing ? Je vous propose l’article du blog Votre tour du monde.

Je viens de gagner un jour sur mon itinéraire et je vais pouvoir réaliser mon rêve nager avec les dauphins à Kaikoura. Dès le lendemain, je pourrai prendre le ferry pour l’île du sud de la Nouvelle-Zélande puis un intercity pour Kaikoura.

J’ai longtemps hésité entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie en préparant l’itinéraire de mon tour du monde et c’est la vidéo d’Alex qui a fait pencher la balance du côté de la Nouvelle-Zélande et surtout du côte des dauphins de Kaikoura ! Alors j’avoue que le trek a l’air top mais le choix en ce qui me concerne était sans appel ! 😉

8 Wellington, la ville étape

Étant arrivée en fin de journée à Wellington et repartant le lendemain matin à 8h par le ferry pour rejoindre l’ile du sud de la Nouvelle-Zélande, je n’ai pas eu le temps de visiter la ville.

Le musée Te Papa, musée national de la Nouvelle-Zélande, est l’une des principales activités de la ville.

Si le temps le permet (ce qui n’était malheureusement pas le cas lors de mon séjour) le Wellington Cable Car pour admirer la vue sur Wellington (et visiter le jardin botanique) et le Mont Victoria qui est une colline de 196 mètres offrant une vue panoramique à 360 degré sur la ville et la baie de Wellington.

 

Epinglez sur Pinterest!

Vous êtes sur Pinterest ? Epinglez cet article et inspirez à votre tour vos abonnés ! 🙂

Et n'oubliez pas, le voyage c'est bon pour la santé ! 🙂

blog voyage

Rejoignez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest pour continuer à s'évader ensemble.

Flèche widget footer postSi vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à rejoindre la communauté en vous inscrivant à la newsletter et à partager l'article sur les réseaux sociaux.
NEWSLETTER & EBOOK GRATUIT

Recevez mon ebook gratuit En bonne santé en voyage, un guide linguistique pratique pour vos questions de santé, 
en anglais, allemand, espagnol et italien et la newsletter une fois par mois (max!) directement dans votre boite.
Garantie 100% voyage et anti-spam!
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

2 commentaires

  1. Super itinéraire, tu as fait l’essentiel des incontournables de l’île du Nord de Nouvelle-Zélande. J’y ajouterai peut-être le Taranaki et la région du Northland que j’ai énormément aimé.

  2. Magnifiques paysages!! Merci pour ces clichés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Partagez9
Tweetez4
Enregistrer234
+12
249 Partages