Accueil » Carnet de voyage » Asie » Cambodge » Itinéraire au Cambodge : budget, infos et liens utiles
Itinéraire au Cambodge

Itinéraire au Cambodge : budget, infos et liens utiles

Partir en voyage au Cambodge, s’est découvrir au-delà des temples d’Angkor, les immenses richesses traditionnelles et culturelles, des paysages entre rizières, montagnes et jungles et une population chaleureuse. Dans cet article je vous aide à préparer votre itinéraire au Cambodge et à organiser votre voyage.

La carte de mon itinéraire au Cambodge

Mon itinéraire au Cambodge peut sembler chaotique car depuis île de Kho Rong, je suis revenue à Siem Reap où j’ai passé une semaine supplémentaire avant de quitter le Cambodge pour la Thailande.

Itinéraire au Cambodge
Itinéraire au Cambodge
  • 2 nuits à Kratie
  • 3 nuits à Senmonorom
  • 3 nuits à Kampong Cham
  • 6 nuits à Siem Reap
  • 3 nuits à Battambang
  • 3 nuits à Phnom Penh
  • 2 nuits à Kep
  • 2 nuits à Kampot
  • 14 nuits à Kho Rong
  • 1 nuit à Shianoukville (bus pour Siem Reap le matin tôt)
  • 7 nuits à Siem Reap

Budget et infos utiles (visa, vaccins, etc.)

Cliquer sur les onglets pour ouvrir le répertoire.

  • Budget
  • Visa
  • Santé
  • Sécurité
  • Se déplacer

Budget moyen journalier* : 35.20$

Hébergement6.50$Entre 3$ et 12$ la nuit sans petit-déjeuner.
Rechercher un hébergement sur Booking ou AirBnb. Si vous n’êtes pas encore inscrit sur le site AirBnb, je vous offre un crédit de 35€.
Repas12.00$Le petit-déjeuner n’est généralement pas compris dans le prix de l’hébergement et c’est le repas qui revient le plus cher (y.c. boissons, produits d’hygiène, blanchisserie, etc.)
Transports6.60$y.c. bateau de Siem Reap à Battambang 20$.

Pour organiser vos déplacements (temps et horaires) ou acheter des billets de transport, je vous recommande le comparateur 12Go Asia (bus, train, avion) .

Activités et visites10.10$(y.c. le pass de 3 jours pour les temples d’Angkor 40$)

La monnaie est le real (ne peut ni être importée ni exportée). L’utilisation des $ US est très répandue et on peut mixer les deux monnaies.

* malgré quelques rares exceptions, j’ai pris le parti de ne pas mentionner les prix des activités, logements, transports, etc. sur mon blog voyage. Les prix surtout dans les pays en voie de développement sont en constante évolution et peuvent donc être obsolètes rapidement. Je renseigne ici exceptionnellement mon budget journalier moyen pour les postes de dépenses principaux pour une idée approximative d’un budget sous réserve de voyager dans les mêmes conditions à savoir en sac à dos et en indépendant.

Un visa touristique est nécessaire. Valable 30 jours, possibilité de prolongation sur place auprès des services de l’immigration. Passeport valable 6 mois au-delà de la date de retour.

Prix du visa touristique
Les prix divergent selon si on demande le visa avant d’arriver au Cambodge (ambassade), à l’arrivée par les airs (aéroport) ou au passage d’une frontière terrestre.
J’ai passé la frontière terrestre entre le Laos et le Cambodge connue pour ses nombreuses arnaque :  prix du visa $ 25.00 (au lieu de 20$) + encore 3$ en bakchich.
Prolongation du visa 30 jours, $ 55.00 (je suis passée par une agence sur l’ile de Koh Rong ce qui signifie $25.00 de frais, compter $10 à $15.00 de frais si vous n’êtes pas sur une ile.)

L’amende pour dépassement des 30 jours est de $5.00/jour.

Petit récit du passage frontière Laos-Cambodge à Trapaeng Kriel :
  1. Douane côté Laos, un petit tampon à $2.00 ($10.00 si vous passez par des « passeurs »)
  2. Passage obligé au stop sanitaire où l’on vous prend la température et contre 1$ on vous délivre un papier jaune
  3. Guichet de la douane cambodgienne pour l’obtention du visa $25.00 au lien de $20.00
  4. Deuxième guichet pour l’obtention du tampon d’entrée, gratuit (!) mais contre le papier jaune obtenu au stop sanitaire.

Comme je n’étais pas d’accord de payer pour une visite médicale complètement bidon, je n’ai pas eu le fameux papier jaune. J’ai donc dû retourner au stop sanitaire. Prise de la température, remplissage d’un papier qui ne veut absolument rien dire au sujet de mon état de santé et 1$ contre le papier jaune pour obtenir le tampon final.

Vous pouvez bien entendu jouer le jeu jusqu’au bout et tenir tête aux douaniers pour ne pas payer les bakchichs mais vous devrez vous armer de beaucoup beaucoup BEAUCOUP de patience !^^

Les vaccins recommandés sont :

  • hépatite A et hépatite B
  • diphtérie-tétanos-poliomyélite
  • fièvre typhoïde
  • vaccin préventif contre la rage

Risques liés aux piqûres d’insectes et aux morsures d’animaux (rage) et risques liés aux aliments et aux boissons.

Ne boire que l’eau en bouteille et se protéger des piqûres d’insectes afin de se prémunir contre les maladies dont ils sont porteurs (encéphalite japonaise, dengue). Quelques conseils pour se prémunir des piqûres d’insectes.

Le Cambodge est un pays relativement sûr, je m’y suis sentie en sécurité mais il faut rester vigilant car il y a beaucoup d’arnaques aux touristes.

Par exemple l’arnaque du lait en poudre à Siem Reap ou les vols à l’arraché des sacs à main et besaces en bandoulière lors des déplacements à pied, en deux-roues ou en tuk-tuk. Ces vols peuvent s’accompagner d’agressions physiques ou provoquer des chutes susceptibles d’occasionner des blessures graves.

Il reste au Cambodge beaucoup de mines anti-personnelles, il faut donc rester vigilant en zone rurale et suivre les chemins balisés durant un itinéraire au Cambodge.

En ville

  • Le tuk-tuk est un bon moyen de transport pour se déplacer en ville et la campagne environnante. Vous pouvez également louer des vélos ou scooters.

D’une ville à l’autre

  • Les bus sont nombreux, fiables et relient les principales villes du pays.
  • Les bateaux sur le lac Tonle ou pour les iles.

Le comparateur 12Go Asia vous permet de rechercher le meilleur transport et les horaires (bus, train, avion) pour vos déplacements au Cambodge ou en Asie.

Mon itinéraire au Cambodge

Je n’avais pas prévu de rester si longtemps au Cambodge mais entre mon besoin de repos, les fêtes de fin d’année et le fait que je me sentais bien au Cambodge, j’ai décidé de ne pas visiter le Vietnam et de rester 7 semaines au pays du sourire.

Arrivée depuis le Laos par la voie terrestre, la première étape de mon itinéraire au Cambodge est Kratie une petite ville agréable en face l’ile de Koh Trong. Mon itinéraire au Cambodge continue en mini bus direction la province de Moldulkiri, au sud-ouest du pays. Cette région encore peu touristique contraste fortement avec le reste du pays; la végétation y est dense, les reliefs vallonnés et il y a beaucoup de minorités ethniques.

La ville de Kompong Cham situé sur les rives du Mekong sera la troisième étape de mon itinéraire au Cambodge puis la ville de Siem Reap et ces fameux temples d’Angkor.

Je continue mon itinéraire au Cambodge en bateau, une journée magnifique sur le Tonle Sap pour rejoindre Battambang. C’est près de Battambang, à Phnom Sampeau, une colline martyre et un important lieu de mémoire collective  de l’horreur passée que je découvre avec grande émotion. C’est à Phnom Penh qu’ont débuté les massacres perpétrés au Cambodge par le régime des Khmers rouges au cours des années 1970 et même au-delà. La prison S-21 et le site d’extermination de Choeung Ek, dénommé Killing Fields sont des lieux de mémoire et d’histoire pour comprendre ces années d’horreur.

Après un mois passé au Cambodge, je voyage en bus en direction du sud et visite deux petites villes côtières, Kep et Kampot. La première connue pour ses crabes et la deuxième pour son excellent poivre.

Les fêtes de fin d’année approchent et la fatigue se fait ressentir, on me parle de ile de Koh Rong au large de Sihanoukville. J’y déposerai mes valises pendant 2 semaines de farniente. Finalement, je termine mon itinéraire au Cambodge à Siem Reap pour une dernière semaine avant de rejoindre la Thailande par voie terrestre.

Liens utiles et associations

Le Cambodge compte un nombre incroyable d’associations, d’ONG, d’initiatives sociales, etc. Durant mon itinéraire au Cambodge, j’ai pu en découvrir plusieurs.

Manger solidaire

Tree alliance est une association qui offre aux cambodgiens et laotiens une formation dans la restauration (plusieurs restaurants au Cambodge et au Laos).

Heaven est une entreprise sociale qui offrent aux jeunes cambodgiens de Siem Reap une formation dans la restauration et des cours d’anglais. Le restaurant est tenu par un Suisse allemand.

Epic Arts Café à Kampot qui épaule les sourds et promeut la formation artistique des handicapés.

Fresh Eat Café à Battambang qui vient en aide aux enfants et familles touchés par le Sida.

Acheter solidaire

Outre Samateria mon coup de ♥ dont je parle ci-contre, les magasins Artisans d’Angkor proposent une large gamme de produits artisanaux de belle facture.

 

Artisanat khmer

Le peuple khmer possède des savoir-faire exceptionnels revalorisés par des dizaines d’initiatives sociales visant à revaloriser et à réintroduire les arts khmer. Un grand nombre d’ateliers d’artisanat basés sur la formation et la réinsertion des jeunes cambodgiens ont été mis en place par des associations et des artistes étrangers.

Krama – Source : cambodg2008compa.canalblog.com

Les nattes en jonc naturel sont célèbres pour leur finesse et la richesse de leurs coloris, ils font partie du mode de vie populaire khmer.

Le krama en coton ou en soie (foulard) est un des symboles du Cambodge. Il existe en de nombreuses variations de carreaux colorés et se prête à de multiples usages. Chaque pièce demande entre 8 à 12 heures de travail !

Innombrables accessoires (sacs, paniers, housses pour smartphone, etc.) issus des ressources inépuisables de la récupération de sacs alimentaires, filets de pêche, plastique, etc. Mon coup de coeur va à l’initiative Smateria mais il en existe un grand nombre.

Atelier créatif avec un habitant

Sur le site Get your guide vous trouverez de nombreuses activités liés à l’artisanat, par exemple

Atelier de bracelet en cuivre

Fabrication d’un fourre-tout à partir d’un sac de ciment

Création d’un bol en céramique avec sculptures khmères

Mes impressions en vrac

Je me suis tout de suite senti bien au Cambodge et cette impression ne m’a pas quittée tout au long de mon itinéraire au Cambodge. Des sourires et encore des sourires ! De beaux sourires spontanés qui vous mettent du baume au cœur !

La spontanéité des Cambodgiens qui sont très chaleureux ne laisse pas indifférent, ils aiment rire, plaisanter et faire les clowns… ce sont des grands enfants mais en même temps ce sont bien des enfants ou jeunes adultes car la moyenne d’âge au Cambodge est d’environ 21 ans et plus de 50 % de la population à moins de 30 ans !

Un peuple jeune qui sort du cauchemar absolu ! Les cambodgiens sont dynamiques (je dis ça car après le Laos où la nonchalance règne, le contraste est saisissant !) modernes et travailleurs. Partout une belle énergie circule dans les villes comme à la campagne.

Pyjama au cambodge
source : anaisetloicautourdumonde.blogspot.ch

Ici pas de tenue traditionnelle tout le monde s’habille à l’occidentale (jeans, t-shirt) ou porte un pyjama ! Jaune, bleu, rouge avec des motifs aux girafes roses fluo, lions verts à la crinière rouge, etc. On peut presque croire que le pyjama est la tenue traditionnelle du Cambodge ! Un autre détail mode que j’ai adoré et qui me faisait sourire à tous les coups, ce sont les chapeaux des hommes qui bien souvent portent de larges chapeaux modèles pour femme en paille avec un ruban brillant rose, jaune pâle ou toutes autres couleurs pas très masculine où même des chapeaux en crochet !

J’ai aimé regarder les paysages défilés durant les longues heures de trajet en bus. Les maisons en bois sur pilotis peintes en gris souris, anthracites, bleues, turquoises avec des petites fenêtres aux volets d’une autre couleur ou des grandes ouvertures cachées par une grande natte en bambou. Leurs toits en tôle bleu roi, vert ou couleur rouille font ressortir le vert des palmiers et des cocotiers qui les entourent. Des mares aux canards, des buffles d’eau, des vaches aux côtes apparentes, des étangs de nénuphars fuchsia, des grands entrepôts en tôle, etc.

Ce que j’ai aimé

  • Le caractère des cambodgiens ! Le khmer est spontané, joyeux, doux, gentil et souriant; il aime rire et la bonne humeur règne partout.
  • La cuisine khmer et en particulier les currys doux, l’amok, poisson ou poulet cuisiné au lait de coco dans une feuille de bananier, le poisson frais grillé notamment sur l’ile de Koh Rong et le loc-lac, bœuf mariné au citron.
  • Le cour de cuisine dispensé par Rya au restaurant Captain Chim’s à Kampot.
  • L’ambiance calme et apaisante (comme dans tous les pays d’Asie du sud est). Prendre la vie avec une certaine philosophie, savoir s’octroyer des moments de repos, etc. Rien ne semble crucial, tout peut attendre.
  • Les mariages en pleines rues, sous une tente ou dans une cour qui animent les rues.

Ce que je n’ai pas aimé

  • Les sollicitations incessantes des tuk tuk à Siem Reap. Je suis dans l’impossibilité de passer tout droit en les ignorants, je passais donc toute ma journée à dire « No thanks » suivi de mon plus beau sourire !
  • Le tourisme sexuel véritable plaie d’Asie du Sud-est n’épargne pas le Cambodge surtout dans le sud du pays et plus spécialement à Shianoukville
  • J’ai aimé me balader le long des plages de sable blanc de Koh Rong mais beaucoup moins les sand flyers  ou mouches des sables qui m’ont littéralement dévorés.

Le Cambodge c’est aussi …

Les mines anti-personnelles

Le Cambodge figure au palmarès des pays qui possèdent le plus d’engins explosifs sur leur territoire. L’héritage empoisonné du Cambodge ! Victime de son histoire troublée, la population cambodgienne paie encore aujourd’hui le prix de la folie des hommes.

Victime de bombardements intensifs durant la guerre du Vietnam, miné ensuite par des guerres civiles intestines pendant des décennies, le sol cambodgien regorge de ces souvenirs mortels qui tuent encore aujourd’hui. Selon les estimations, il resterait entre six et sept millions d’engins non-explosés à travers le pays.

MAG (Mines Advisory Group) est une organisation humanitaire neutre et impartiale qui élimine les restes de guerre dans l’intérêt des populations mondiales. Les régions touristiques ont été nettoyées et il n’existe aujourd’hui plus de danger.

La mendicité et la prostitution

Vu le nombre croissant de touristes que le Cambodge attire (surtout à Siem Reap où il y a la plus forte concentration de touristes), la mendicité est très répandue, personnes âgées, mendiants estropiés, enfants.

La prostitution attire aussi beaucoup de jeunes femmes sans éducation, venues des campagnes pauvres, et qui envoient une partie de leurs gains à leurs familles pour les aider. Une alternative, ma foi bien plus rémunératrice que le secteur du textile !

Problématique de la mendicité infantile

Un sujet complexe mais je suis d’avis que lorsque l’on donne de l’argent aux enfants, on les paye pour ne pas aller à l’école. Les parents arrivent à considérer la mendicité de leurs enfants comme un travail de meilleur rapport. Si un enfant vous dit qu’il n’a pas mangé depuis plusieurs jours, pourquoi ne pas lui proposer de partager un repas. Une occasion de discuter un peu avec lui.

Mon itinéraire au Cambodge en 5 photos

Angkor Vat Bayon
Le temple de Bayon à Angkor Vat un de mes temple préféré.
Bateau pour l'ile lapin
Le sourire le plus doux et touchant du Cambodge !
Koh Rong coucher de soleil
Coucher de soleil sur l’ile de Koh Rong
Lac Tonle Battambang
Les villages sur pilotis du lac Tonle.
Prison Tuol Seng. Portrait des victimes. L'horreur absolu.
Prison Tuol Seng. Portrait des victimes. L’horreur absolu.

 

Petites curiosités khmères

Pour terminer cet article qui j’espère vous sera utile, deux petites curiosités que j’ai aimé découvrir lors de mon voyage au Cambodge.

  • C’est au mois d’avril que l’on fête le nouvel-an et c’est aussi à cette date que tout le monde vieillit d’une année ! Il n’y a pas de fête d’anniversaire.
  • Les cambodgiens ne comptent pas en base 10 mais en base 5.

 

Vous êtes sur Pinterest ?
Épinglez et partagez l’article itinéraire au Cambodge 🙂

"Cambodge

Et n'oubliez pas, le voyage c'est bon pour la santé ! 🙂

blog voyage

Rejoignez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest pour continuer à s'évader ensemble.

Flèche widget footer postSi vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à rejoindre la communauté en vous inscrivant à la newsletter et à partager l'article sur les réseaux sociaux.
NEWSLETTER & EBOOK GRATUIT
Recevez mon ebook gratuit En bonne santé en voyage, un guide linguistique pratique pour vos questions de santé, 
en anglais, allemand, espagnol et italien et la newsletter une fois par mois (max!) directement dans votre boite. Garantie 100% voyage et anti-spam!
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

10 commentaires

  1. Bonjour, même si je n’ai pas encore tout lu sur vos voyages, la façon dont vous décrivez vos journées, vos rencontres,… me conviennent…!
    J’interromps ma lecture après l’ile de KOH RONG, pour regarder ce qui se passe coté budget! et je vois environ 35 euros /jour. pourquoi pas. Mais en quelle année peut être fin 2018 ? Au début du carnet je voie 2012/2013. Ca change tout… Amicalement
    Georges

    • Bonjour Georges,
      Merci d’être passé par ici et pour votre commentaire.

      Je me permets de vous contredire, ça ne change pas tout. Avec 35$/jour (et non €) j’étais plutôt dans la fourchette haute comparé à d’autres backpackers. Certains dépensent bien moins.

      Je vous rassure aujourd’hui encore vous pouvez vous loger pour moins de 10$ la nuit (chambre double avec sdb et ventilateur) et si vous êtes 2 vous divisez encore ce prix (ce qui n’était pas mon cas).

      Manger local ne vous coûtera pas plus de 4-5$ (5$-10$ si vous optez pour une pizza ou un burger). Le repas qui peut coûter un peu cher est le petit-déjeuner occidental.

      Les trajets en bus sont resté au même prix env. 6$ pour un trajet de 5h et 10$ pour un trajet de 10h (environ ce n’est pas une science exacte non plus …! ). La traversée en bateau de Siem Reap à Battambang m’avait coûté 20$ (le trajet le plus cher de mon budget), elle coûte aujourd’hui 25$.

      Ce qui a beaucoup (trop) augmenté est le pass pour les temples d’Angkor j’avais payé 40$ pour 3 jours, il est aujourd’hui à 62$.

      J’espère vous avoir rassuré côté budget et que vous pourrez visiter ce magnifique pays très bientôt.
      Bon voyage! Isabella

  2. Merci pour cet article très complet ! Il devrait bien m’aider pour préparer mon prochain voyage. Malheureusement je n’ai prévu que 3 semaines au Cambodge, maintenant le plus dur va être de choisir quoi faire …

    • Bonjour Apolline, 3 semaines me parait être une bonne durée pour découvrir beaucoup d’endroits au Cambodge. J’ai voyagé 6 semaines au Cambodge mais très lentement avec 2 semaines sur l’ile de Koh Rong et une dizaine de jour à Siem Reap. Bon voyage !

  3. Ton blog est sympathique, moi qui vit au Cambodge je retrouve des similitudes avec tes récits.
    Et effectivement, tout va très vite ici, les prix flambent dans les grandes villes comme Siem Reap.
    Depuis Septembre, le prix d’une journée aux temples est passé de 20$ à 37 $ !!!

    Sinon moi aussi, difficile de supporter les tuk tuk mais il faut garder le sourire 🙂

    • Les prix qui augmentent dans les pays en voie de développement ce qui n’est pas une mauvaise chose mais il faut que le ration prix/qualité augmente aussi et c’est souvent là que ça coince, la qualité de la prestation ne suit pas toujours (les temples d’Angkor ne sont pas un bon exemple pour mes propos évidemment quoiqu’on pourrait améliorer l’organisation de la visite par exemple).

      Merci pour ton message et bonne suite au Cambodge 🙂

  4. Ton budget est très similaire au notre pour 1 mois sur place. Et quand tu dis que tout évolue on est bien d’accord, on peux voir que les pass pour Angkor on augmenter depuis Février, presque du simple au double …
    Très bel article en tout cas 😉

  5. Bravo pour cet article super complet. Je n’ai passe que deux semaines au Cambodge et je n’ai pas du tout fait la partie plage que tu décris ! Un de mes meilleurs souvenirs et un cours de cuisine khmer à batambang
    A bientôt solene

  6. Blog tres interessant !
    Ayant moi meme passe plusieurs jours au Cambodge, Kampot etait ma destination favorite !
    Les locaux sont tres acceuillants et les paysages extraordinaires.
    Si je peux vous conseiller une guesthouse c’est Sebana guesthouse ! Elle est super bien située et les gérants m’ont donne énormément de conseils !

    J’espere pouvoir suivre d’autres aventures comme celle ci prochainement !
    Merci encore pour ce blog

    • Isabella - Chaux me le monde

      Bonjour Nicolas merci pour ce message et pour le partage de cette adresse. J’espère vous revoir bientôt sur le blog et vous souhaite de découvrir d’autres endroits incroyables lors de vos prochains voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

454 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer