Accueil » Conseils aux voyageurs » Préparer un tour du monde » Equipement tour du monde : matériel et accessoires
Equipement tour du monde

Equipement tour du monde : matériel et accessoires

L’équipement tour du monde est important. Il faut bien réfléchir à ce que l’on va prendre avec soi en voyage. Ne prendre que l’indispensable pour voyager le plus léger possible. L’équipement va dépendre de votre manière de voyager, des destinations, des différents climats et des saisons. Je vous donne la liste de mon équipement et mes conseils après un tour du monde d’une année. 

On peut toujours acheter des accessoires où des vêtements en route mais le mieux c’est de partir avec un équipement tour du monde le plus proche de nos besoins. C’est une question à étudier, il faut prendre son temps. Je vous conseille de faire une liste (Excel par exemple) et de la mettre à jour dès que vous pensez à un vêtement où accessoire à prendre en voyage.

1/ Equipement tour du monde : Le sac à dos et ses accessoires

Le sac à dos a été pour moi le point le plus difficile à choisir dans mon équipement tour du monde.

Sac à dos

Mon choix :
Le sac à dos de voyage Deuter de 70 litres + 10 litres extensibles. Les sacs à dos de voyage sont conçus pour les backpackers. Ils offrent un grand compartiment qui s’ouvre complètement, comme une valise, ce qui permet d’accéder beaucoup plus facilement au contenu.

J’ai choisi de vous présenter mon choix de sac à dos parce que j’ai vraiment été très satisfaite de ce sac même s’il n’était pas adapté à ma stature (je mesure 1m60). Il peut tout à fait être adapté à un homme ou une femme de plus grande stature. Sachez qu’il existe le modèle 55 litres + 10 litres extensible.

Le sac à dos Deuter est solide et confortable mais il est moins adapté à des treks de plusieurs jours. C’est un sac à dos de voyage et son atout principal est l’ouverture complète de son compartiment principal . Toutes les attaches, les sangles et les finitions sont de très bonnes qualités.

Si vous mesurez moins de 1m70, je recommande le sac à dos de voyage Deuter de 55 litres.

Les points positifs de ce sac à dos de voyage :

  • Compartiment principal qui s’ouvre complètement comme une valise. Pas besoin de vider tout le contenu de son sac pour trouver ce que l’on cherche! C’est très pratique et confortable au quotidien.
  • Compartiment de fond séparé pratique pour y mettre les chaussures ou les vêtements sales.
  • Plusieurs poches filet très pratiques pour les petites accessoires, les sous-vêtement, chaussettes, etc.
  • Protection pluie ou salissures qui vient se zipper sur le dos du sac pour protéger les sangles lors des voyages en avion ou en bus.
  • Trois poignets dont celle sur le côté pratique pour le transporter autrement que sur le dos.
  • Sac amovible de 15 litres pour la journée où pour 2-3 jours. Un deuxième sac à dos est à mon avis indispensable pour les trajets (bus, avion, etc). On y transporte les objets utiles durant le trajet, les documents importants, l’appareil photo, smartphone, notebook, etc. Il peut évidemment être remplacé par un sac en bandoulière ou autre selon vos préférences.

Je ne vois qu’un seul point négatif, son poids à vide, 3,2 kg.

A mon retour de tour du monde, j’ai vendu mon sac à dos de 70 litres que j’ai remplacé par un sac Deuter de 50+10 litres.

Les accessoires qui complètent l’équipement tour du monde de base sont :  une protection pluie qui limite l’usure et les salissures lors des transports, des petits cadenas (également pratique pour les armoires dans les auberges où la porte de votre bungalow). Vous pouvez également vous munir d’un dispositif pacSafe pratique lors des trajets en train par exemple. Un sac à dos de 10 à 20 litres pour la journée, y transporter les documents importants et les objets à garder avec soi durant les trajets où pour un trek de 2 jours. Un organisateur de document indispensable pour organiser et retrouver tous vos documents importants en un tour de main! 😉

Equipement tour du monde sac à dos

Sac à dos Deuter 50+10 litresProtection pluie et salissures Deuter3 à 4 cadenas – Sac à dos pour la journéePorte documents en nylon imperméable – PacSafe dispositif de sécurité

 

Mon conseil avant d’investir dans votre sac à dos :

  1. Demander à un ami qui à un sac à dos correspondant au litrage que vous souhaitez acheter de vous prêter son sac pour faire un test.
  2. Remplissez le sac à dos et sortez de chez vous le sac sur le dos.
  3. Prenez le bus, le train, promener vous dans votre ville, essayer de faire un tour de 2-3 heures.
  4. Faites le bilan avant de passer à l’achat!

Si tout comme moi vous n’aimez pas vous promenez constamment avec un sac à dos. Privilégiez l’achat d’un sac à main résistant, léger et de bonne qualité. J’ai investi dans un sac en bandoulière Samsonite en nylon multi poches dans lequel je peux transporter mon appareil reflex.

Je vous recommande l’excellent article du blog Tour du mondiste pour vous aider à choisir votre futur sac à dos.

2/ Equipement tour du monde : Les vêtements à emporter

Le plus compliqué lorsque l’on entame la liste des vêtements à emporter pour un tour du monde c’est qu’il faut tenir compte des différents climats d’un pays à l’autre, d’un continent à l’autre où dans un même pays comme pour La Bolivie par exemple.

Mon conseil est de ne pas emporter trop de vêtements. Il est toujours possible de compléter votre garde-robe sur place. Vous pouvez  privilégier l’achat de certains vêtements directement sur place. C’est mon conseil notamment pour l’Asie du sud-est où l’on trouve des  pantalons amples et légers pour quelques dollars et qui sont vraiment adaptés aux conditions climatiques (chaud et humide).

Je vous donne ici l’équipement qui me semble indispensable pour une femme et selon les climats. 

Asie du sud-est et autres destinations au climat chaud (et humide)

Il n’y a pas que les tours du monde dans la vie! Si votre voyage ne compte qu’un continent (ou un pays) au climat chaud. Par exemple en Asie du Sud-est ou une ile du pacifique, la liste de vêtements ci-dessous est testée et approuvée.

  • 2-3 pantalons légers à acheter sur place.
  • 3-4 t-shirt en coton léger (2-3 débardeurs, 1 t-shirts qui couvre les épaules et éventuellement 1 t-shirt manches longues)
  • une chemise légère et/ou un sweat zippé pour les endroits où les soirées sont plus fraîches.
  • une robe ou jupe et un short (plus difficile à trouver sur place pour un physique occidental!)
  • un pantalon léger de trek (qui se transforme en short par exemple).
  • on peut aussi prévoir une veste coupe-vent fine et légère (type K-way)
  • on glisse dans son sac un maillot de bain, des sous-vêtements et des chaussettes
  • un paréo.
J’ai acheté mon paréo à Bali et je ne m’en suis jamais séparé :

  • il me sert de serviette si je n’ai rien pour me sécher
  • je l’utilise dans le bus pour me protéger de la clim
  • il me sert de drap de bain pour me dorer la pilule sur la plage
  • il me couvre les épaules dans les temples
  • etc.

Amérique du Sud et/ou Nouvelle-Zélande, Canada, etc.

Aux vêtements déjà listés ci-dessus on ajoute :

  • une veste à capuche type softshell
  • une polaire à capuche
  • un sous-pull et un caleçon long thermique
  • un pull matière thermostretch qui apporte confort et respirabilité
  • deux paires de chaussettes thermiques
  • une paire de gants et un bonnet
  • un pantalon en coton (chino par exemple)

Pour les vêtements techniques je vous conseille de prendre des produits de qualité. Pensez aux soldes!

A Buenos Aires j’ai acheté un jeans pour compléter ma garde-robe avec le pantalon chino et avoir l’impression d’avoir un look un peu plus citadin ! 😉

Que ça soit pour vos accessoires (lunettes de soleil) ou pour vos vêtements opter pour la discrétion et ne prenez pas des vêtements de marque qui attirent l’œil.

3/ Chaussures de marche ou sneakers ?

Tout une histoire cette question! Les sneakers peuvent vraiment suffire si vous ne faites pas des treks très difficiles mais au-delà de la difficulté de la randonnée, il faut tenir compte des conditions du terrain.

Par exemple, lors de mon trek au Laos mes chaussures étaient tapissées de sangsues et les chaussures de marche étaient adaptées. En Thailande, j’ai fait un trek de 3 jours dans la jungle où je n’ai porté mes chaussures de marche que le premier jour et quelques heures le 3ème jour. Nous avons traversé une rivière à plusieurs reprises et les sandales étaient bien plus adaptée et pratique.

En Asie, je n’ai presque jamais utilisé mes baskets et j’ai sorti mes chaussures de marche deux fois! Tout le reste du temps j’étais en tong.

En Amérique du sud, j’ai chaussé mes chaussures de marche pour les treks en Patagonie et dans le parc Amboro en Bolivie. Pour toutes les autres balades; parc de Talampaya en Argentine, excursions dans la région de San Pedro de Atacama, road trip dans le sud-lipez, etc. J’étais souvent en sneakers lors de mes visites urbaines.

En Nouvelle-Zélande et en Amérique du Sud, les chaussures de marche sont peut-être plus indiquées que les baskets.

Lorsque je parle de chaussures de marche, je parle de chaussures à tige basse mais renforcées et adaptées à des terrains plus difficiles (type trail pour balade et loisirs) et non pas des  chaussures de randonnée montantes encombrantes et lourdes.

Si vous êtes passionné de randonnée, la question ne va même pas se poser, ça sera les chaussures de trek de puriste (comprenez les montantes) mais pour les autres à vous de voir.

Finalement, j’ai pris les deux! Une paire de sneakers et des chaussures de marche type trail. J’ai complété avec une paire de tong et une paire de sandales confortables en cuir.  Je n’ai presque jamais utiliser les sandales car je me suis habitué à être en tong. Par contre si je devais partir demain, je mettrai certainement dans mon sac les sandales de Crocs (le modèle s’appelle Isabella… je ne pouvais que les acheter!) qui sont très confortables et peuvent être portées avec un peu près tout.

Equipement tour du monde chaussures

Sneakers New BalanceChaussures de trail Salomon – Tongs HavaianasSandales Birkenstock en cuir

Il existe des chaussons aquatiques qui peuvent être utiles pour se baigner dans les endroits rocheux et pratiquer des sports nautiques.

Le dossier Comment bien choisir ses chaussures de randonnée sur lequel je suis tombé lors de mes recherches peut peut-être vous aider.

4/ Equipement tour du monde : Trousse toilette et pharmacie

Votre trousse de toilette doit être légère et pratique. Une trousse de toilette en nylon, solide et facile à nettoyer qui se suspend grâce à un crochet (pratique pour ne pas poser sa trousse sur le sol) et se compose de poches zippées et/ou de poches filets.

Je ne vais pas faire la liste de ce que vous devez mettre dans votre trousse de toilette mais sachez que tous les produits peuvent se trouver facilement partout ou vous irez et pour moins cher la plupart du temps (sauf pour les tampons et serviettes hygiéniques difficile à trouver en Asie et vendus à prix d’or.)

Une trousse à pharmacie en nylon. J’ai fait le choix d’avoir une trousse avec médicaments, thermomètre, etc. séparée de ma trousse de toilette.

Une serviette de bain à séchage rapide. Je ne l’ai utilisé qu’à de rares occasions. Je demandais systématiquement un linge à l’auberge mais c’est tout de même utile durant les longs trajets, si le linge à l’auberge est payant (et cher), etc.

Des sacs en nylon très pratiques pour organiser vos affaires (chaussures, vêtements sales, etc.). J’avais un sac dédié aux vêtements sales que je confiais à la laundry quand il était plein.

Ca peut paraitre beaucoup de trousses et de sacs mais ma devise est

Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place 😉 

Equipement tour du monde santé

Une trousse de toilette légère à suspendre – Une trousse à pharmacie en nylon – Une serviette séchage rapide – Sacs en nylon

Pour la trousse de premiers secours, je vous donne tous mes conseils dans l’article vaccins et santé.

5/ Les accessoires indispensables

Côté accessoires, l’équipement tour du monde indispensable est le suivant :

  • Une paire de lunettes de soleil avec une bonne protection UV et son étui (rigide)
  • Un chapeau/casquette ou bandana
    J’avais un tour de cou multi-fonction super pratique pour se protéger du froid, du soleil, du vent, de la poussière, etc. Je ne pars plus nul part sans mon tour de cou! J’en suis folle … indispensable 🙂

Tour cou multifonction

  • Un sac à viande. C’est à mon avis un accessoire indispensable.
    Je l’ai utilisé tout le temps jusqu’à quand on me l’a rendu sous forme d’Emmental à Koh Rong au Cambodge et que j’ai dû en racheter un à Bangkok parce que c’est vraiment très pratique.
  • Un sac de couchage. Je suis partie sans et je l’ai regretté au nord du Chili, dans la région de Salta en Argentine et en Bolivie où il n’y a pas toujours de chauffage dans les auberges.
  • Un couteau suisse avec décapsuleur et tire-bouchon!
  • Un adaptateur universel
  • Une lampe frontale pour lire la nuit et/ou se déplacer. Une lampe de poche permet aussi d’être vu quand vous marchez au bord de la route. Une alternative bien pratique est l’application lampe-torche du smartphone ou la lampe frontale.
    En Asie le soleil se couche à environ 18h et les routes ne sont souvent pas ou très peu éclairées, il est important d’être vu par les véhicules (notamment les scooter et moto qui roulent sans allumer leurs feux!). J’ai failli avoir un grave accident avec une moto qui fonçait sur moi en Birmanie, il s’en est fallu d’un cheveu.
  • Une pochette de sécurité pour ranger votre argent et documents importants.
    Personnellement je ne l’ai utilisé que la première semaine après j’ai laissé tomber.
  • Un oreiller/tour de cou gonflable pour les transports.
  • Une couverture de survie.
  • Une cordelette et quelques pinces à linge.
  • Boule-quies. A mon avis indispensable pour tous voyages, escapades, vacances, etc.!
  • Une moustiquaire. J’ai pris une moustiquaire avec moi durant mon tour du monde mais elle ne m’a pas servie.

Equipement tour du monde accessoires

Lampe frontaleSac de couchageSac à viande en soieCouteau suisseAdaptateur universellePochette plate secrète

6/ Le matériel électronique

Le smartphone et ses accessoires

Pour moi si vous ne tenez pas de blog, ne regarder pas de film et ne devez pas travailler durant votre voyage, un smartphone est amplement suffisant pour rester connecté avec sa famille et ses amis, prendre des photos, écouter de la musique, faire des recherches sur internet, réserver une activité ou un hébergement, etc.

Avec votre smartphone, pensez à prendre une batterie externe. Un chargeur solaire etI/ou un étui waterproof peuvent être utiles également.

Equipement tour du monde smartphone

Depuis l’Iphone 3 je n’ai jamais changé de marque Iphone 6SChargeur solaireBatterie externe LumsingPochette étanche transparente

 

Prendre ou ne pas prendre un ordinateur durant un voyage ?

Tout dépend. Si vous tenez un blog où si vous travaillez en tant que freelance, je suis d’avis que c’est indispensable. Si par contre, vous pensez prendre un ordinateur pour rester connecté avec vos proches et vos amis, rester au courant de ce qu’il se passe dans le monde, trouver des informations sur internet, etc. il n’est à mon sens, pas indispensable de s’encombrer d’un ordinateur.

Avec un ordinateur, il vous faudra un disque dur externe pour les sauvegardes (à moins d’utiliser un cloud) et un étui pour le transport.

J’ai voyagé avec un ordinateur portable ASUS 11″ premier prix. Je me sentais plus à l’aise d’avoir un petit ordinateur bon marché en cas de vol, de chute, etc. ça n’aurait pas été trop dommage! Si c’était à refaire je prendrai à nouveau un premier prix mais un écran 13″. Les modèles étant toujours plus léger et fin.

Une tablette peut être une alternative intéressante.

Equipement tour du monde notebook

Portable ASUS 11.6″Housse pour ordinateurDisque dur externe 1 To

 

Quel appareil photo ?

Déjà pour mon voyage aux Etats-Unis j’avais investi dans un appareil reflex Canon, argentique à l’époque, alors pour mon tour du monde j’ai aussi investi dans appareil Canon reflex mais à mon sens un reflex lourd et volumineux n’est à privilégier que si vous êtes passionné de photo. J’ai longtemps hésité entre un hybride et un reflex et je pense qu’aujourd’hui mon choix irait vers un appareil photo hybride plus léger et plus discret comme le appareil photo hybride Olympus OM-D E-M10 MARK II.

Un smartphone peut largement suffire si vous avez comme but le partage sur les réseaux sociaux et des photos souvenirs de voyage.

Deux cartes mémoires, une batterie supplémentaire. Eventuellement un trépied et divers objectifs.

Dans les appareils compact, l’Appareil photo compact Canon Powershot SX710 HS se classe très bien dans les comparatifs.

Et si on filmait ses voyages ?

Une camescope, une GoPro ou un drone. Je n’avais ni camescope, ni GoPro, ni drone dans mon équipement tour du monde.

C’est comme pour tout le reste de cette liste électronique, c’est selon les envies de chacun mais également quel poids et volume l’on veut/peut transporter. C’est d’ailleurs pour une question de poids que je n’ai pas opté pour une GoPro dans mon équipement tour du monde déjà bien chargé à mon sens.

Aujourd’hui c’est toujours pour une question de poids que je n’ai pas de drone même si j’en rêve secrètement. D’ailleurs le tout nouveau modèle pliable me fait bien envie. C’est une affaire à suivre.  Vais-je craquer sur ce modèle de drone pliable DJI Mavic Pro Combo (en pré-vente pour l’instant) et la GoPro Hero5 qui va avec ? 😉

7/ Ce qui n’est pas indispensable, voir interdit!

  • Le sèche-cheveux, fer à lisser ou à boucler !
  • Le rasoir ou un épilateur (dans les commentaires j’explique comment je me suis débrouillé avec l’épilation!)
  • Le fer à repasser
  • Le  parapluie
  • La mallette à maquillage XL et les vernis à ongles
  • Les bijoux (raisons de sécurité)
  • Les palmes et tuba (à louer ou acheter sur place)

Je vous donne toute la partie administrative et les documents importants à prendre avec soi en voyage dans l’article Administratif et les documents à emporter.

Epinglez sur Pinterest!

Vous êtes sur Pinterest ? Epinglez cet article et inspirez à votre tour vos abonnés ! 🙂

Lien équipement de voyage Equipement tour du monde

J’utilise des liens affiliés dans cet article. Si vous achetez un objet via un de ces liens je toucherais une petite commission qui m’aidera à maintenir et à faire grandir le blog voyage Chaux me le monde. Evidemment, il ne vous coûtera rien de plus 😉

 

 

Et n'oubliez pas, le voyage c'est bon pour la santé ! 🙂

blog voyage

Rejoignez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest pour continuer à s'évader ensemble.

Flèche widget footer postSi vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager.

7 commentaires

  1. Bonjour. Le poids du sac représentait combien avec tout ça?
    Merci d’avance

    • Je ne me rappelle plus du poids exact mais il me semble un peu moins de 13 kg au départ et presque 14 kg au retour, ce qui était beaucoup trop (cadeaux, souvenirs). L’idéal serait autour de 12kg je pense.
      A cela s’ajoute le petit sac à dos avec notebook, reflex, etc. et là il faut ajouter environ 5-6 kg au minimum.
      Tout dépend de sa stature, c’est vite pas mal de poids !
      Mon sac à dos vide pesait plus de 3kg à vide ce qui est au-dessus de la moyenne du poids des sacs à dos.

  2. Je suis d’accord ! Je voyage aussi autour du monde en solo à temps plein depuis presque 2 ans, et je n’utilise presse pas la moustiquaire !
    Mais personnellement, je l’ai quand même ajouté à ma liste, car il suffit d’une fois pour le regretter. 😉
    Mais oui, effectivement, il faudrait mieux se renseigner à l’avance et selon les pays, mais pas toujours simple..

    Bref, à chacun son voyage et sa vision ! 🙂
    Et bravo pour ton blog !
    N’hésites pas à visiter le mien 😉

    Bonne route!
    Simon

  3. Bonjour,

    Le rasoir ou l’épilateur pas indispensable et même interdit ? C’est pourtant une des seules solutions pour ne pas ressembler à un yéti. Qu’avez-vous emmener à la place?

    Pour le reste merci pour cette liste qui nous aide bien.

    • Isabella - Chaux me le monde

      Salut Laura et désolé pour cette réponse très tardive !
      La question très épineuse de l’épilation en voyage … une vraie torture surtout quand on est brune et originaire d’Italie du sud!

      J’y ai réfléchie longtemps et au final je suis partie avec des bandes de cire froide (que j’utilise de toute façon aussi chez moi), une pince à épiler et 2-3 rasoirs jetables (en cas d’urgence quand on pas le temps de faire mieux … à déconseiller pour une utilisation fréquente on est d’accord!).
      Pour mois le plus embêtant c’était les aisselles que je suis incapable de faire par moi-même à la cire et donc j’ai opté pour l’épilation définitive quelques mois avant mon départ et j’en suis assez satisfaite.

      Avec le recul je pourrai tout à fait repartir avec des bandes de cire (elles ont bien tenue malgré l’humidité, etc.) mais un épilateur peut aussi être une option, je ne l’ai pas retenu à cause du poids et du volume.

      … maintenant tu sais tout de la vie de mes poils en voyage 😉
      Sérieusement j’espère avoir répondu à ta question et si tu as d’autres astuces je suis preneuse.

  4. Un autre équipement utile pourrait être une moustiquaire, après cela dépend de votre sensibilité aux petites bêtes et du lieu où vous dormez !

    • Isabella - Chaux me le monde

      Oui j’ai moi-même voyagé avec une moustiquaire. Je ne l’ai pas noté dans mon article car cela dépend vraiment des pays que l’on visite.

      Dans mon cas je ne l’ai utilisé que 3 fois en un an et encore j’aurai pas eu besoin de l’installer (si vous utilisez un ventilateur ou même l’A/C il n’y a pas besoin.

      En Asie du Sud Est, la plupart des guesthouse ont des moustiquaires aux fenêtres et si l’on part pour un trek, par exemple dans la jungle, la moustiquaire est mise à disposition. Bref ! Si ça serait à refaire je ne l’a prendrai pas, elle n’a fait que m’encombrer 😉

      Mais il faut évidemment se renseigner au mieux avant le départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Close
485 Partages
Partagez21
Tweetez8
Enregistrer454
+12
Email