Accueil » Carnet de voyage » Europe » 12 sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en Europe
Unesco
Photo © My little road

12 sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en Europe

Lorsque je prépare un voyage, j’ai pour habitude de vérifier la présence de sites classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Ce n’est évidemment pas une condition indispensable dans mes choix de destination mais c’est pour moi synonyme de sites exceptionnels à ne pas rater.

J’ai d’ailleurs toujours en tête l’exemple du site naturel de Pamukkale en Turquie. Quand je l’ai visité en 2002, j’avais été consterné en découvrant l’état de conservation des terrasses. Depuis des mesures ont été prises pour assurer la protection et la gestion du site et les bassins ont retrouvé leur splendeur. Ces mesures n’auraient peut-être jamais été prises si le site n’était pas suivi par l’Unesco.

Pour préserver l’héritage universel et exceptionnel à travers le monde, l’Unesco a classé dans une liste du patrimoine mondial de l’humanité, des milliers de sites et monuments culturels où naturels à travers le monde. Pour figurer sur cette liste, les sites doivent représenter une valeur universelle exceptionnelle et satisfaire à des critères de sélection très strictes comme par exemple:

  • apporter un témoignage unique sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue ;
  • offrir un exemple éminent d’un type de construction ou d’ensemble architectural ;
  • représenter des phénomènes naturels ou des aires d’une beauté naturelle et d’une importance esthétique exceptionnelles .

12 sites inscrits au patrimoine
mondial
de l’Unesco en Europe

L’Europe regorge de lieux exceptionnels, qu’ils soient naturels ou créés par l’homme. J’ai demandé à 12 blogueurs de me parler d’un site en Europe inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco qu’ils ont particulièrement aimé. 12 endroits à mettre d’urgence sur votre liste des lieux à ne pas rater !

Le centre historique de Cordoue, Espagne

– par Elodie et Thomas, Planete3W

Etape incontournable lors d’un séjour en Andalousie, Cordoue est un véritable joyaux tant sur le plan architectural, culturel ou gastronomique. Classé au patrimoine mondial de l’unesco depuis 1984, le Centre historique de Cordoue abrite aussi bien des mosquées, des synagogues, des églises que des palais. Mais le monument emblématique de Cordoue est sans conteste la Mezquita.

Un ancien temple romain devenu une église puis une mosquée dans laquelle fut érigée une cathédrale. Incroyable ! A ne pas manquer également : l’Alcázar des rois chrétiens, un magnifique palais/forteresse qui date de 1328 et le Pont Romain qui a servi de décor à la série Game Of Thrones.

Le centre historique de Cordoue, c’est également un dédale de ruelles, de magnifiques patios fleuris, des vestiges romains, des parcs, des musées et d’innombrable bars à tapas où l’on peut notamment goûter au Salmorejo (une variante du Gaspacho). Il n’est pas rare que le centre historique de Cordoue soit le théâtre de festivités. Et oui, Cordoue est une ville très animée : carnaval en Février, festivités religieuses chrétiennes en Mars-Avril, bataille des Fleurs le 1er mai ou encore férias en Mai-Juin.

Vous l’aurez compris, Cordoue réunit tous les ingrédients pour passer un super séjour. Un conseil cependant, évitez de visiter Cordoue en Juillet – Août car il peut faire jusqu’à 45 degrés à cette période de l’année.

Lire l’article sur le centre historique de Cordoue de Thomas.

Unesco

La ville de Sintra, Portugal

– par Claire, Zig Zag Voyages

A seulement 30 minutes de Lisbonne, la ville de Sintra, regorge de sites incroyables. A tel point, que l’Unesco en a classé une bonne partie sous le patrimoine du ‘Paysage Culturel de Sintra’ en 1995.

Autour de collines recouvertes de forêt, les châteaux, palais et résidences prestigieuses se battent pour le titre du plus beau ou du plus original : le palais national de Sintra, le château des Maures, la Quinta da Regaleira et son parc, le Palais de Seteais, le Palais de Monserrate…

Mais le bâtiment le plus surprenant et impressionnant est le palais national de Pena. Juché tout en haut d’une des collines, il flamboie de couleurs vives et de formes de toutes sortes : impossible de le classer dans un seul type d’architecture. J’ai adoré explorer tous les passages et découvrir les différents points de vue.

Mais c’est aussi un des plus hauts lieux du tourisme au Portugal. Donc mieux vaut y aller dès l’ouverture le matin pour pouvoir en profiter pleinement sans les foules.

Soyez aussi prévoyant. C’est tout en hauteur. Si vous n’êtes pas très en forme, mieux vaut payer extra pour prendre la navette qui vous amène presque en haut, car, après, vous aurez encore de la montée et des marches !

Lire l’article sur la ville de Sintra de Claire.

Unesco Sintra
Photo © Zig Zag Voyages

La cité médiévale de Carcassonne, France

– par Charlotte et M., Traces de Voyages

Carcassonne c’est cette cité médiévale que l’on voit au loin lorsque l’on prend l’autoroute du sud de la France, c’est cette masse de pierres dorées, ce Château en haut du rocher, ce lieu si énigmatique qui m’a toujours attirée. Et puis, un jour, nous avons fini par nous y aventurer. Une halte dans le voyage qui devint un voyage en soi.

Dès l’entrée de la ville, on se sent plonger dans le temps, retour à l’époque médiéval, au temps des chevaliers, lorsque les murailles défensives étaient encore gardées. Ce qui impressionne, c’est sa double enceinte de 3km de long qui comporte 52 tours dominants la vallée de l’Aude. Il ne faut pas longtemps pour réaliser à quel point le lieu a été bien restauré, on lève les yeux pour contempler les bâtiments imposants, les maisons à colombages et le chemin de ronde en bois.

En déambulant dans les rues, nous sommes arrivés à l’extrémité de la Cité, à ce moment-là, une magnifique église est apparue sous nos yeux : la Basilique Saint-Nazaire. Construite entre le 9ème et 14ème siècle, elle mélange les styles roman et gothique à la perfection.

Classée à l’Unesco depuis 1997, la Cité médiévale doit son titre de par son « excellent exemple de cité médiévale fortifiée dont l’énorme système défensif a été construit sur des remparts datant de la fin de l’Antiquité ». Un site exceptionnel à ne surtout pas manquer !

Lire l’article sur la cité médiévale de Carcassonne de Charlotte et M.

Le centre historique de Vienne, Autriche

– par Sandrine, La plume d’Isandre

Tout le centre historique de Vienne, y compris le « Ring », le grand boulevard qui l’encercle en partie, est classé au patrimoine de l’Unesco, en plus du château de Schönbrunn, qui se trouve, lui, excentré. Et ce centre, qui se visite très facilement à pieds, ou en tram pour le Ring, est extrêmement riche en palais, églises, bâtiments officiels et monuments de diverses époques. Il est donc difficile de choisir quoi présenter, même si on ne pourra pas faire l’impasse sur le Hofburg, le palais impérial, qui représente un peu le centre du centre de Vienne et sur la cathédrale St Etienne, Stefansdom.

La plus ancienne église de Vienne, St Rupert, à elle été construite à une date indéterminée, mais avant l’an 1000. Les critères sur lesquels l’Unesco s’est fondé pour inscrire ce centre historique à son patrimoine sont, entre autres, le fait que des époques clés y soient représentés, et même si Vienne remonte à l’époque romaine (où on l’appelait Vindobona) et que l’on peut encore voir des vestiges dans son musée romain ou sur la place St Michel (Michaelerplatz), devant le Hofburg, plus particulièrement celles du Moyen-Âge, de l’époque baroque et du Gründerzeit (ou époque des fondateurs, une période de la fin du XIXeme siècle qui correspond à l’industrialisation de l’Europe).

Les autres critères retenus par l’Unesco sont que ce patrimoine a été particulièrement bien conservé et la réputation de Vienne en tant que capitale de la musique.

Unesco centre de Vienne
Photo © La plume d’Isandre

La mine de mercure à Idrija, Slovénie

– par Patrick, e-slovenie

Idrija, située à 60 km de Ljubljana (capitale de la Slovénie), est connue pour deux choses : sa dentelle et sa mine de mercure, longtemps la deuxième plus importante du monde.

Selon la légende, un fabricant de seaux trouva du mercure liquide dans une source près du village en 1497 et l’excavation du métal commença seulement quelques années après sa découverte.

Après 500 ans d’exploitation, ce métal étant aujourd’hui reconnu comme toxique, la mine doit arrêter son activité.
La municipalité a d’abord ouvert un musée au château (construit pour Napoléon lors de son “passage” dans le région) de la ville, puis en 1994, la mine elle-même fut aménagée pour permettre les visites, avec des scénettes de la vie des mineurs, pour mieux se rendre compte du quotidien de l’époque.

Unesco

Étant Lorrain, avec quelques racines dans cette ville justement, ce type de visite me parle particulièrement. Sans être exceptionnelle, il est assez rare de pouvoir découvrir l’intérieur d’une mine, rien que pour cela, cela vaut le coup de faire un petit détour. Cette région propose aussi pas mal de circuits de randonnée, et est très prisée des pêcheurs à la mouche.
Mais si vous préférez quelque chose de plus spectaculaire, je vous conseille la grotte de Škocjan, autre site classé en Slovénie au patrimoine de l’Unesco.

unesco
Photo © E-Slovenie

Le Mont Saint Michel, France

– par Sylvie, Le coin des voyageurs

Le premier sanctuaire construit en l’honneur de Saint Michel date de 708 et a été agrandi et transformé jusqu’au XVème siècle, d’où son architecture au mélange de style roman et gothique. Devenu un des lieux de pèlerinage les plus fréquentés au moyen-âge, le rocher a été foulé par des millions de d’hommes et de femmes en quête de spiritualité. Transformé en prison à la Révolution française, l’Abbaye a retrouvé une vocation religieuse depuis une cinquantaine d’année. Actuellement, touristes et pèlerins se mêlent pour admirer les lieux et s’imprégner de son histoire.

Mes conseils
C’est tôt le matin ou tard le soir, qu’il faut découvrir ce site exceptionnel. En journée, les hordes de touristes gâchent un peu le plaisir. J’ai eu le privilège d’y dormir au moment des grandes marées, et c’est vraiment un souvenir magique.
Une traversée à pied de la Baie du Mont Saint-Michel à marée basse est aussi une option très sympa. Mais attention, il faut prendre un guide pour éviter les sables mouvants (si, si il y en a vraiment !) et surtout pour être bien au courant des marées car c’est à la vitesse d’un cheval au galop que l’eau recouvre la baie.

Lire l’article sur le Mont Saint Michel de Sylvie.

Patrimoine Unesco
Photo © Le coin des voyageurs

Le Lavaux, vignoble en terrasses, Suisse

– par Audrey, Arpenter le chemin

Le Léman est une région sublime. À cheval sur France et Suisse, on y trouve d’innombrables lieux tous rendus fantastiques par la présence de ce lac grandiose, mais aucun n’est aussi saisissant que les vignobles de Lavaux.

Classés au patrimoine de l’Unesco, ces vignobles en terrasses plongent à pic dans le lac en dévoilant une vue incomparable sur les Alpes au loin. J’adore y aller au printemps, quand les roses sont en fleur et que la vigne est vert tendre, quand le soleil n’écrase pas encore tout sur ces coteaux plein sud. Et en automne évidemment, quand les vendanges battent leur plein et que le lac rappelle des eaux islandaises avec ses vagues bleu foncé.

Pour y accéder, mieux vaut prendre… le train, transport en commun incongru et pourtant tellement courant en Suisse. De Lausanne ou Montreux, il dépose au cœur des vignes et nous laisse les arpenter comme il se doit : à pied, lentement, au rythme des traditions. Les chemins de traverse sont nombreux et on pourrait y passer des jours, à aller de village en village, de dégustation en dégustation. Les plus sportifs apprécieront aussi la grande traversée du Lavaux, trois jours de randonnée à travers les vignes, à découvrir châteaux secrets, cépages locaux et un panorama qui ne cessent de surprendre.

patrimoine unesco
Photo © Arpenter le chemin

Le site byzantin de Mystra, Grèce

– par Solène, My little road

Classé au patrimoine de l’Unesco en 1989, le site byzantin de Mystra se situe en plein cœur du Péloponnèse à environ 8 km au nord-ouest de la ville de Sparte. Le même billet d’entrée permet de visiter deux parties distinctes : Kato Hora, la ville base qui concentre la majorité des bâtiments bien conservés et la ville haute avec les ruines de la forteresse. La montée d’environ 300 mètres à flanc de colline entre les oliviers est largement récompensée par la vue panoramique sur toute la plaine de Laconie. Depuis les années 1950, d’importants travaux de rénovation sont menés sur le site afin de préserver ce patrimoine exceptionnel composé de plusieurs églises, monastères et palais. Entre le 14ème siècle et jusqu’à la chute de l’Empire byzantin, Mystra était la deuxième plus grande ville d’Europe après Constantinople et son rayonnement attirait de nombreux artistes et intellectuels. Le style byzantin est omniprésent à travers les nombreuses petites coupoles recouvertes de tuile rouges et quelques fresques particulièrement bien conservées. J’ai eu un coup de cœur pour le petit monastère de Peribleptos qui est taillé directement à même la roche ! Pour la visite complète du site, une demi-journée est nécessaire, je vous conseille de prévoir de bonnes chaussures et une tenue correcte pour pouvoir rentrer dans les différents lieux de cultes. Nous avions choisi de passer une nuit à proximité dans la guesthouse Mazaraki, une ferme familiale qui propose des appartements à la décoration soignée et de délicieux petits-déjeuners bio.

Unesco
Photo © My little road

La zone archéologique d’Agrigente, Italie

– par Nicolas, Weekend évasion

Sur la côte Ouest de la Sicile se trouve l’un des lieux les plus beaux de l’île en termes d’histoire et de culture : Agrigente (anciennement Akragas) et sa célèbre Vallée des Temples. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997 (l’île italienne compte d’ailleurs 6 autres lieux reconnus par l’Unesco), cet ensemble de 8 temples accueille de nombreuses ruines grecques, et est considéré, tout simplement, comme l’un des plus beaux sites archéologiques au monde. Datant de 500 avant JC environ et construit par des colons, le site d’Agrigente se découpe en 2 parties : A l’Est, les temples les moins endommagés (Temple d’Héraclès, Temple de la Concorde, Temple d’Héra). A l’Ouest, on ira surtout voir le Temple de Zeus et quelques autres vestiges doriques.

Si vous y allez durant la période estivale, allez-y tôt ou très tard pour éviter la foule et surtout la chaleur, il n’y a pas beaucoup d’ombre sur place. En plus, au lever ou coucher du soleil, c’est là que vous prendrez les meilleures photos des temples avec des couleurs chaudes. Petit plus de la Vallée des Temples : d’un côté vous aurez une jolie vue sur la campagne sicilienne, et de l’autre la vue sur mer… Magnifique !

Pour l’anecdote, le logo de l’Unesco est à la base le Temple de la Concorde, à Agrigente. Tout un symbole 🙂

Patrimoine de l'Unesco
Photo © Weekend évasion

La chaussée des Géants, Irlande du Nord

– par Cedric, From Yukon

Quelque part le long de la côte septentrionale de l’Irlande du Nord. Un endroit mythique au nom légendaire, qui fait palpiter l’âme et frissonner le corps : la Chaussée des Géants. Mais qu’est-ce donc, en fait, que ce lieu inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1986 ? Bien loin de n’être qu’un atout touristique majeur pour le pays, la Giant’s Causeway est avant tout une incroyable formation rocheuse de plus de 40 000 colonnes polygonales de basalte s’enfonçant doucement dans la mer. La répartition et la forme desdites colonnes constitue une invitation à la rêverie et aux épopées. Quels géants ont donc gravi ces marches ? Quel architecte fou a taillé ces roches ? Les questions sont aussi nombreuses que les réponses et l’imagination est souvent la meilleure d’entre elles…

Pour visiter au mieux le site, mieux vaut ne pas être misanthrope ou agoraphobe : les lieux sont très, très fréquentés et il est dur de trouver un moment d’isolement. Si, cependant, vous désirez pouvoir profiter de la Chaussée en toute quiétude, une solution existe, relativement simple : vous lever avec l’aurore et foncer via le Red Trail jusqu’au Shepherd’s Steps. En vous y prenant assez tôt, vous aurez le double avantage de voir le soleil se lever sur la campagne nord-irlandaise et d’être (quasiment) le premier sur la place : un moment unique !

Lire l’article sur la Chaussée des géants en Irlande de Cedric.

Unesco Chaussée des géants, Irlande du nord
Photo © From Yukon

Le monastère de Rila, Bulgarie

– par Stéphane, La page à Pageau

Le monastère de Rila est l’une des plus célèbres attractions de la Bulgarie. Fondé au Xe siècle par Saint Jean de Rila, un ermite aujourd’hui canonisé par l’Église orthodoxe, le monastère doit sa renommée à son église aux splendides fresques. Il se trouve à environ deux heures de route au sud de Sofia, dans les verdoyants monts Rila. Et les fresques? Éblouissantes. On pourrait passer des heures à les scruter afin d’y découvrir sans cesse de nouveaux éléments. Peut-être même on y trouverait Charlie.
L’église, flanquée par une tour au style étrangement austère, trône au centre de la cour du monastère. Celle-ci est ceinturée par les chambres des moines. Car, oui, des moines y vivent toujours. J’en avais même croisés, lors de ma visite. J’avais l’impression que nos univers se situaient à des années-lumière l’un de l’autre: eux, hommes pieux, moi, routard dissolu. Et, malgré le cadre enchanteur du complexe religieux, je n’ai pas senti l’appel de la vie monastique. Il est trop tard pour moi.
Cette visite, organisée par mon auberge de Sofia, a satisfait ma curiosité. Je présume qu’il est possible de l’effectuer par soi-même, soit en taxi, soit en stop, soit en transport local (je ne saurais toutefois vous conseiller là-dessus). Le monastère de Rila est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983.
Unesco
Photo © La page à Pageau
Unesco
Photo © La page à Pageau

L’Alhambra en Andalousie, Espagne

– par Katou, Touristissimo

L’Andalousie est ma région d’Espagne préférée pour plusieurs raisons : son ambiance festive, sa délicieuse gastronomie et son architecture qui est un mélange des cultures et des religions musulmane, juive et catholique.
Grenade regroupe parfaitement l’architecture hispano- mauresque, en visitant l’Alhambra vous voyagerez à travers le temps entre le palais des Nasrides, le Generalife, le palais de Charles Quint et le palais royal…Ce n’est pas pour rien que c’est le 3e site le plus visité d’Europe après La Tour Eiffel et le Colisée à Rome.
L’Alhambra signifie « La rouge » en arabe, ce nom provient des murs rouges qui la composent.
C’est à partir du XIe siècle que l’Alhambra se transforme en forteresse militaire et seulement au XIIIe siècle que les premiers rois Nasrides que l’Alhambra devient une résidence royale qui est pour moi l’une des plus belle partie du site l’extérieur est très sobre mais la décoration intérieure est splendide, levez la tête et admirez : la calligraphie, la décoration florale stylisée, les arabesques et motifs géométriques.

Accordez-vous une pause dans les jardins avant d’accéder au Généralife qui veut dire paradis en arabe était le lieu idéal pour les princes Nasrides pour se rafraîchir, allez-y vous ne serait pas déçu.

unesco
Photo © Touristissimo

Patrimoine mondial de l’Unesco

Les autres articles consacrés aux sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco :
cliquez sur l’image pour lire l’article

Amérique du nordUnesco en Amérique du nord

Amérique latineUnesco en Amérique latine

Asie et océanie Unesco en Asie

Epinglez sur Pinterest!

Vous êtes sur Pinterest ? Epinglez cet article et inspirez à votre tour vos abonnés ! 🙂

unesco

Magnifique non ? Et vous quel est votre site européen classé au patrimoine mondial de l’Unesco préféré ? Partagez le ci-dessous dans les commentaires 🙂 

Et n'oubliez pas, le voyage c'est bon pour la santé ! 🙂

blog voyage

Rejoignez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest pour continuer à s'évader ensemble.

Flèche widget footer postSi vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager.

Un commentaire

  1. Merci Isabella pour m’avoir fait participer 🙂 Je vois qu’il me reste beaucoup de lieux à visiter en France et en Europe !!
    Week-end Evasion Articles récents…La Baie de Somme à bord du Catamaran « Le Touloulou »My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Close
197 Partages
Partagez56
Tweetez21
Enregistrer118
+12
Email